TVLowCost, l'agence TV conseil en publicité télé économique

L'Agence TV Low Cost spécialisée publicité TV

Le site tpe-pme.com du groupe Les Echos consacre un long article au phénomène low-cost et fait un zoom sur l’Agence TV Low Cost, sur notre « Pack TV Merde à la crise ! » et sur le Club LowCost Attitude.

leave a comment »

Le site tpe-pme.com du groupe Les Echos consacre un long article au phénomène low-cost et fait un zoom sur l’Agence TV Low Cost et sur le Club LowCost Attitude.
Sous le titre « Low-cost, la révolution du business », on peut y lire sous la plume de Valérie Talmon:
« Autre exemple, cette fois dans le secteur de la publicité, avec TVLowcost. Il y a 4 ans, Jean-Paul Tréguer révolutionnait le monde de la publicité télévisuelle avec TVLowcost : « Pour réussir à proposer des coûts aussi bas, nous avons coupé dans l’inutile qui coûte cher. Pas de bureau luxueux, pas de flotte de voiture, pas de salaires mirobolants mais des associés, tournage en caméra numérique en France, etc. Nous réalisons également de l’achat d’espace publicitaire mieux ciblé et donc plus efficace : pas de prime-time, dispendieux, mais d’autres plages horaires où les gens sont plus attentifs mais qui coûtent 8 à 10 fois moins cher . » Aujourd’hui, avec 11 filiales partout dans le monde, il lance le Pack TV « Merde à la crise !» : 150 000 euros tout compris pour une puissante campagne de 3 semaines en TV sur les grandes chaînes, pré-test consommateurs, baromètre IPSOS et film compris… de quoi booster les ventes et la présence à l’esprit des marques en cette période de grande morosité ! »
« Le low-cost est une méthode de travail applicable à 100 % des métiers. Cela consiste en une simplification des process, la supression de confort inutile, au partage de travail avec le consommateur, ceci au profit d’une réduction drastique. Il y a 4 ans, le low-cost était vu comme une offre de mauvaise qualité. Plus aujourd’hui ! Cela correspond à une tendance lourde de consommation.
Pour réussir une stratégie low-cost, il faut partir d’une page blanche. Un créateur d’entreprise, démarrant sans aucune charges lourdes, aura tout de suite plus de chance de réussir qu’un entreprise existante qui doit gérer des salaires, des bâtiments, etc…
Dans le low-cost, il faut savoir remettre en cause tous les tabous d’un métier, avoir un véritable comportement d’innovation et être rapide pour aller plus vite que les autres. Dans chaque secteur, 10 à 15 % des parts de marché seront dévolues au low-cost. Ce n’est pas le fruit d’une crise, mais une segmentation nouvelle ! »
http://lowcostattitude.wordpress.com

pour lire l’intégralité de l’article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :