TVLowCost, l'agence TV conseil en publicité télé économique

L'Agence TV Low Cost spécialisée publicité TV

Posts Tagged ‘pouvoir d’achat

La crise ça nous grise ! TVLowCost en pub TV tout l’été sur BFMTV… ça devait arriver, à force de créer des pubs TV qui cartonnent pour nos clients … ça nous a donné des idées.

leave a comment »

TVLowCost persiste… et signe sa propre campagne TV ! A force de créer des pubs TV qui cartonnent, l’agence spécialiste de la pub télé, TVLOWCOST, a décidé de s’offrir une campagne TV sur BFMTV tout l’été.

A force de vanter l’efficacité de la télévision, TVLowCost, l’agence inventeur des packs TV tout compris, se lance elle aussi dans une grande campagne TV pendant tout l’été ! Finalement, quoi de plus naturel quand on a accompagné plus de 170 clients vers le succès grâce à la TV !

Avec plus de 116 spots programmés sur BFM TV la campagne TVLowCost promet de faire grand bruit dans ce contexte de morosité ambiante pour tous les acteurs de la communication et du marketing.

Car NON ce n’est pas la crise qui va arrêter TVLowCost dans son ascension, bien au contraire !

Pour preuve cette année, en plus de sa campagne TV, l’agence annonce fièrement la sortie de la nouvelle édition de son livre LowCost Attitude co-écrit par Jean Paul Tréguer (président fondateur) et Rodolphe Muller (Vice-Président), mais aussi le gain de 13 nouveaux clients depuis janvier parmis lesquels Giovanni Rana, Préfon retraite, Persavon, les lingeries Wolf, l’eau de Coco VaïVaï, les couches Love & Green, les bonbons Têtes Brulées…

Cette année encore, encouragée par le succès de son entitié digitale centrée sur le RTB (Achats aux enchères en temps réel), Digilowcost Performance (qui gère désormais les campagnes web de plus de 50 annonceurs dont Chronoresto, CloudWatt, Atout France, Pioneer ou encore Discover Hong Kong), l’agence a annoncé le 15 mai dernier le lancement de Digilowcost Influence spécialisée dans les réseaux sociaux pour venir étoffer son offre sur le marché du digital et répondre aux demandes grandissantes de ses clients sur les réseaux sociaux. Depuis son lancement DigiLowCost Influence a déjà gagné la confiance de 4 annonceurs : TooGood, Love and Green, Têtes Brulées et 3 Suisses notamment grâce à la création d’un outil propriétaire Facebook Analytics permettant de piloter des stratégies innovantes et mesurables sur l’ensemble des réseaux sociaux.

Alors OUI chez TVLowCost, l’agence aux 150 films par an, la crise on trouve ça grisant !

Pour voir le spot TV de TVLowCost, 2 solutions :

Le visionner sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=OUF9CDPNPxA&feature=youtu.be

Le télécharger directement grâce à ce lien : http://we.tl/DvSOWVCf0I

_______________________________

Le groupe LowCost Attitude en Bref :

Le groupe de communication LOW COST ATTITUDE, 100% indépendant, propose une offre complète pour 100% des besoins des annonceurs, avec une approche 100% économique et low cost !

Le groupe LOW COST ATTITUDE est le 1 er  groupe d’agences de communication à revendiquer un positionnement low cost.

Le groupe 100% indépendant, appartient en totalité à ses managers associés, dirigeants des différentes entités qui composent le groupe.

Noms des associés : JEAN-PAUL TRÉGUER, RODOLPHE MULLER, JEAN-MARC SEGATI, CHLOÉ BIRON, MARION BOUILLAGUET, ISABELLE LE DÛ, JEAN-CHRISTOPHE LEROY, OLIVIER ROBERT, ANNE-CECILE CASTALDI, FRÉDÉRIQUE ARIBAUD, DANIEL DAMIEN

Le groupe LOW COST ATTITUDE emploie, début 2013, un peu plus de 100 collaborateurs et s’est implanté avec des filiales dans 8 pays à ce jour : France, Belgique, UK, Italie, Allemagne, Bulgarie, Australie et Nouvelle Zélande.

  • TVLOWCOST  est devenue la première agence de publicité TV en France par le nombre de nouveaux films TV& Web créés chaque année (un peu plus de 150/an, sur un marché qui en produit 1 000 par an en moyenne). L’agence a « révolutionné » le marché de la publicité télé en inventant le concept des « PACKS TV TOUT COMPRIS » en 2004. A partir du brief client, les Packs tout compris intègrent la réflexion stratégique, la création, le focus group de pré-test consommateur, le baromètre de notoriété avec IPSOS, la réalisation d’une saga de spots « téléwwwision » (pour la TV et le Web), la stratégie média et l’achat d’espace sur la TV et sur les médias digitaux. Avec une double garantie pour les annonceurs : le budget ne sera jamais dépassé et les performances média (GRP) seront garanties.
  • L’agence TVLOWCOST a créé une gamme complète de PACKS TV TOUT COMPRIS qui démarrent à moins de 100 000 euros  pour les chaînes de la TNT, aux alentours de 150 000 euros sur les chaînes historiques en été et en janvier (« LE PACK TV MERDE A LA CRISE ») et aux alentours de 500 000 euros tout compris pour un an de communication « téléwwwision » avec trois vagues de campagne sur les grandes chaînes et une sélection de chaînes de la TNT et de sites Web puissants.  L’agence gère 70 marques pour lesquelles elle construit des plans de communication à trois ans. Elle est présente sur tous les grands marchés de consommation, de services et d’équipements, tels que l’alimentaire, la santé, les enseignes de distribution, les sites Internet, les produits de grande consommation, le tourisme, le luxe…
  • TVLOWCOST Sponsoring & Partenariats  est le pôle expert du groupe en parrainage et brand content sur les chaînes de TV. Avec une méthode bien spécifique, il permet à nos clients de bénéficier de conditions exceptionnelles d’achats sur les émissions les plus prestigieuses et pertinentes de l’ensemble des chaînes du PAF.
  • LOWCOSTMEDIA , est l’agence média du groupe, ses équipes sont spécialisées par média. Outre la télévision (plus de 85 clients achètent de l’espace par son entremise), l’agence gère la communication de ses clients en radio, presse, affichage et cinéma.
  • DIGILOWCOST Performance  est l’une des agences digitales référentes dans le domaine de l’achat média sur les medias digitaux (Web et mobiles), notamment par son expertise unique dans le RTB, (Real Time Bidding). A travers sa maîtrise des techniques d’achat aux enchères des espaces invendus, l’agence réduit de façon spectaculaire les coûts des médias digitaux.
  • DIGILOWCOST Influence  développe les stratégies de communication sociale des clients du groupe sur l’ensemble des plateformes sociales existantes, telles que Facebook, Twitter, Linkedin, Viadeo, Youtube, Dalymotion et les blogs.
  • LOWCOST 360  est l’agence de marketing opérationnel. Elle intervient sur les actions terrain des marques, l’édition, la communication sur les lieux de vente, le street marketing, l’évènementiel.
  • SENIORAGENCY  est l’agence spécialiste du marketing à destination des cibles de plus de 50 ans. Elle est l’incontestable pionnier du marketing senior depuis près de 20 ans. Elle cumule des centaines de références sur tous les marchés.

Written by JEAN-PAUL TREGUER

juin 30, 2013 at 7:22

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Chez TVLOWCOST, on y trouve … des experts de la pub télé qui traquent sans relâche toutes les économies à faire en TV !

leave a comment »

Dans l’agence TVLOWCOST, on y trouve … des experts de la pub télé qui traquent sans relâche toutes les économies à faire en TV !

Et oui, expert en économies à réaliser, c’est un vrai métier !
C’est celui de toutes les équipes ultra-spécialisées de l’agence de publicité télévision, TV LOW COST qui appartient au groupe LOW COST ATTITUDE

Chez TVLOWCOST, nos experts traquent les coûts inutiles en pub TV

Chez TVLOWCOST, nos experts traquent les coûts inutiles en pub TV

Le groupe LOW COST ATTITUDE est le 1er groupe d’agences de communication à revendiquer un positionnement low cost.

Le groupe 100% indépendant, appartient en totalité à ses managers associés, dirigeants des différentes entités qui composent le groupe.

Il emploie, début 2013, un peu plus de 100 collaborateurs et s’est implanté avec des filiales dans 8 pays à ce jour : France, Belgique, UK, Italie, Allemagne, Bulgarie, Australie et Nouvelle Zélande.

– TVLOWCOST est devenue la première agence de publicité TV en France par le nombre de nouveaux films TV & Web créés chaque année (un peu plus de 150/an, sur un marché qui en produit

1 000 par an en moyenne).
L’agence gère 70 marques pour lesquelles elle construit des plans de communication à trois ans. Elle est présente sur tous les grands marchés de consommation, de services et d’équipements, tels que l’alimentaire, la santé, les enseignes de distribution, les sites Internet, les produits de grande consommation, le tourisme, le luxe…

 – TVLOWCOST Sponsoring & Partenariats est le pôle expert du groupe en parrainage et brand content sur les chaînes de TV. Avec une méthode bien spécifique, il permet à nos clients de bénéficier de conditions exceptionnelles d’achats sur les émissions les plus prestigieuses et pertinentes de l’ensemble des chaînes du PAF.

Written by JEAN-PAUL TREGUER

juin 4, 2013 at 6:10

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Cet été, « LE PACK TV MERDE A LA CRISE » de TVLOWCOST rend possible l’impossible : 15 jours de pub TV sur TF1, M6, F2, F3, BFMTV film compris.

leave a comment »

Cet été, « LE PACK TV MERDE A LA CRISE » de l’agence de publicité TVLOWCOST rend possible l’impossible : 15 jours de pub TV sur TF1, M6, F2, F3, BFMTV avec le film TV et Web compris. Qui dit mieux ?

AGENCE TVLOWCOST

La crise, la crise, la crise !!!!

Ras le bol d’entendre ce mot mille fois par jour.

Alors, pour conjurer la déprime ambiante et booster la notoriété et les ventes de nos clients, l’agence TV LOW COST vient de relancer avec succès son pack tv tout compris anti-crise et morosité : « LE PACK TV MERDE A LA CRISE ETE 2013 » !

En profitant des conditions de marché publicitaires ultra-favorables aux négociations tarifaires en ce moment, associées à notre puissance d’achat (nous achetons plus de 70 clients en publicité et sponsoring TV pendant les mois d’été), nous proposons ce « pack tv tout compris » à 150 000 euros tout compris.

Nous permettons aux marques d’aller communiquer fortement sur les chaînes TV les plus puissantes et prestigieuses ; TF1, M6, F2, F3, BFMTV, en particulier, pour booster leurs ventes pendant l’été et faire bénéficier la marque d’une rentrée en fanfare. La création du spot et la réalisation du spot TV et du spot Web (plus long) sont inclus dans ce « Pack TV tout compris »

Alors, une fois de plus, la première agence de publicité télévision économique, démontre que « Impossible n’est pas TVLOWCOST ! »

Rappelons que le groupe LOW COST ATTITUDE emploie, début 2013, un peu plus de 100 collaborateurs et s’est implanté avec des filiales dans 8 pays à ce jour : France, Belgique, UK, Italie, Allemagne, Bulgarie, Australie et Nouvelle Zélande.

-TVLOWCOST est devenue la première agence de publicité TV en France par le nombre de nouveaux films TV& Web créés chaque année (un peu plus de 150/an, sur un marché qui en produit 1 000 par an en moyenne). L’agence a « révolutionné » le marché de la publicité télé en inventant le concept des « PACKS TV TOUT COMPRIS » en 2004. A partir du brief client, les Packs tout compris intègrent la réflexion stratégique, la création, le focus group de pré-test consommateur, le baromètre de notoriété avec IPSOS, la réalisation d’une saga de spots « téléwwwision » (pour la TV et le Web), la stratégie média et l’achat d’espace sur la TV et sur les médias digitaux. Avec une double garantie pour les annonceurs : le budget ne sera jamais dépassé et les performances média (GRP) seront garanties. L’agence TVLOWCOST a créé une gamme complète de PACKS TV TOUT COMPRIS qui démarrent à moins de 100 000 euros  pour les chaînes de la TNT, aux alentours de 150 000 euros sur les chaînes historiques en été et en janvier (« LE PACK TV MERDE A LA CRISE ») et aux alentours de 500 000 euros tout compris pour un an de communication « téléwwwision » avec trois vagues de campagne sur les grandes chaînes et une sélection de chaînes de la TNT et de sites Web puissants.

L’agence gère 70 marques pour lesquelles elle construit des plans de communication à trois ans. Elle est présente sur tous les grands marchés de consommation, de services et d’équipements, tels que l’alimentaire, la santé, les enseignes de distribution, les sites Internet, les produits de grande consommation, le tourisme, le luxe…

-TVLOWCOST Sponsoring & Partenariats est le pôle expert du groupe en parrainage et brand content sur les chaînes de TV. Avec une méthode bien spécifique, il permet à nos clients de bénéficier de conditions exceptionnelles d’achats sur les émissions les plus prestigieuses et pertinentes de l’ensemble des chaînes du PAF.

Written by JEAN-PAUL TREGUER

mai 19, 2013 at 8:40

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Jamais la publicité télé n’a été aussi abordable ! L’agence TVLOWCOST, spécialiste des prix bas en pub TV, confirme ce que dit LE FIGARO ECO : « Pub télé, la guerre des prix fait rage »

leave a comment »

Jamais la publicité télévision n’a été aussi abordable ! L’agence TVLOWCOST, spécialiste des prix bas en pub TV,  confirme ce que dit LE FIGARO ECO : « Pub télé, la guerre des prix fait rage »… Chez TV LOW COST, nous avons coutume de dire, pour profiter de la baisse des prix, mieux vaut choisir le spécialiste, « L’agence des prix bas TV toute l’année », qu’une agence généraliste qui ne fait de la TV que pour une partie de ses activités.

Le Figaro sur les prix de la pub télé

Le Figaro sur les prix de la pub télé

C’est un triple effet qui est à l’oeuvre :
1°) la crise économique, qui réduit les marges de manoeuvre des acteurs économiques,
2°) la folie fiscale du gouvernement français actuel qui force les entreprises à être prudentes, ne sachant pas quelle nouvelles taxes vont arriver,
3°) la concurrence forcenée entre les régies TV, du fait de la crise et de l’arrivée de nouvelles chaînes TNT qui bouleversent les équilibres.

Tout cela est excessivement favorable pour toutes les entreprises qui veulent profiter de l’engouement considérable qu’exerce la télévision auprès de nos concitoyens. Jamais les audiences TV n’ont été aussi fortes, les français regardent de plus en plus de chaînes et de programmes sur les différents écrans à leur disposition. Et… ça tombe bien, car les prix de la pub TV deviennent vraiment attractifs !

Les coûts publicitaires TV baissent et chez TVLOWCOST nous sommes, évidemment, les premiers à nous réjouir !

Depuis près de 9 ans, nous avons tout fait pour « démocratiser l’accès de la pub TV » et avons convaincus plus de 150 entreprises de venir en pub TV grâce à notre approche exclusive des « PACKS TV TOUT COMPRIS », dont les moins chers coûtent moins de 100 000 euros tout compris.
Pourtant, sur 38 000 annonceurs en France, seuls 1 750 sont en pub télé !!!! Preuve, s’il en est de l’extraordinaire potentiel devant TVLOWCOST !

Alors, si un annonceur veut vraiment profiter au maximum du contexte de négociation actuel, mieux vaut aller chez LE SPÉCIALISTE DES COÛTS BAS TV que dans des agences qui ne font que de temps en temps de la pub télé. Rappelons qu’en 2012, nous avons tourné plus de 150 nouveaux spots TV pour plus de 70 marques différentes !

Written by JEAN-PAUL TREGUER

avril 25, 2013 at 11:34

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les mots « low cost », « low cost attitude » plébiscités chaque jour un peu plus… Notre Société découvre les mérites grandissants du « more for less »… Ce qui nous réjouit, chez TVLOWCOST !

leave a comment »

Les mots « low cost », « low cost attitude » plébiscités chaque jour un peu plus… Notre Société découvre les mérites grandissants du « more for less »… Ce qui nous réjouit, nous à la seule agence de pub télé low cost, TVLOWCOST !

TVLOWCOST Quand il faut réduire les coûts  de la pub TV

TVLOWCOST Quand il faut réduire les coûts de la pub TV

Comment ne pas être heureux et fiers de participer à ce mouvement en faveur du low cost ? Quand nous avons lancé, il y a un peu plus de 8 ans, l’agence TVLOWCOST, 1ère agence de pub télévision à revendiquer haut et fort un positionnement économique, le mot « low cost » sentait le souffre.

A l’époque, la presse dévalorisait à tout bout de champ les entreprises low cost qui étaient essentiellement résumées par leur « casse sociale »… employés mal payés, conditions sociales déplorables, qualité des produits et services discutable… Mais tout cela a complètement changé 8 ans après. Les critiques se font plus rares, les exemples de produits ou services low cost qui sont souvent comparables à ceux des acteurs économiques « high cost » à des prix spectaculairement plus bas sont légion…

Et puis, FREE MOBILE, EASYJET, RYANAIR… se sont imposés et ont prouvé que les consommateurs avaient longtemps été les « pigeons » des acteurs traditionnels. Crise aidant, aussi bien les individus que les entreprises se tournent massivement vers les acteurs du low cost qui remplissent parfaitement la fonction demandée, en ayant supprimé les « fioritures » ou services additionnels qui sont perçus comme de moins en moins indispensables en cette période de restriction des coûts.

Bref, le public, comme les responsables d’entreprises ont adopté la « LOWCOST ATTITUDE » !

Notre association LE CLUB DES ENTREPRISES LOW COST qui réunit une vingtaine d’entreprises de tous les secteurs revendiquant un positionnement low cost, oeuvre pour faire prendre conscience aux milieux journalistiques et milieux d’affaires que les entreprises low cost innovent chaque jour et contribuent au développement de l’économie française en rendant du pouvoir d’achat aux consommateurs ! Ce qui contribue, en retour, à créer des emplois dans ces sociétés qui cassent les habitudes et les pratiques tarifaires élevées qui précédaient leur arrivée sur les différents marchés où le low cost s’implante.

Une preuve de plus avec l’extrait de cet article paru sur le site de France Télévisions cette semaine : http://www.francetvinfo.fr/train-avion-telephone-le-tout-low-cost-est-il-possible_253355.html

(extrait ) De la coiffure aux pompes funèbres, le low cost explose…

« Globalisation des achats, vente en ligne, réduction de la surface des magasins et des stocks. Ce n’est pas la formule économique appliquée par un célèbre vendeur de meubles suédois, mais celle d’une chaîne de pompes funèbres, comme l’expliqueFrance 24. Avec seulement deux sortes de cercueils proposées, EcoPlus Funéraire peut du coup proposer des enterrements à partir de 1 250 euros.

Grignoter les coûts de fonctionnement est désormais une recette mise en place dans de nombreux secteurs. De la coupe de cheveux, avec Tchip, aux télécoms avec Free, en passant par l’immobilier, avec la maison en kit à 500 euros de Tata, le low cost semble s’implanter partout. Pour illustrer cette réussite, les lobbys comme Le club des entreprises low cost ou Low cost attitude utilisent les chiffres du secteur le plus affecté, le transport aérien. Quelque 40% des voyages intra-européens seraient assurés par des compagnies à coûts réduits. La réussite d’EasyJet ou Ryanair, qui a transporté plus de passagers qu’Air France en 2012, inspire. »

Written by JEAN-PAUL TREGUER

février 24, 2013 at 7:42

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’agence TVLowCost, 1ère agence de publicité avec un modèle low-cost, dans une époque de plus en plus « low cost minded » !

leave a comment »

L’agence TVLowCost, la 1ère agence de publicité TV avec un modèle low-cost, surfe sur l’époque qui est de plus en plus « low cost minded » !

TVLOWCOST, la pub télé à prix légers.

TVLOWCOST, la pub télé à prix légers.

Lancée en Octobre 2004 à Paris, par plusieurs associés dont JEAN-PAUL TREGUER, Pdt et RODOLPHE MULLER, Vice-Président et JEAN-MARC SEGATI, CHLOE BIRON, MARION BOUILLAGUET, ISABELLE LEDU, elle est la 1ère agence de publicité spécialiste de la TV à avoir mis en oeuvre les grands principes du low-cost dans la publicité.
 Son leitmotiv est le suivant « MORE FOR LESS ».
Elle s’engage à démocratiser l’accès de la publicité télévision à tous les annonceurs. L’agence TVLowCost a connu, dès son arrivée sur le marché, un très vif succès auprès des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. TVLowCost étend très rapidement son réseau à travers des filiales créées avec des publicitaires lassés des pratiques des agences traditionnelles « high cost ».

En 8 ans, 8 pays ont été ouverts : (France, Allemagne, UK, Belgique, Italie, Australie, Nouvelle Zélande) . Le réseau gère en 2013 un peu plus de 130 marques, dont 70 en France. Le groupe réalise chaque année plus de 200 spots TV.
Rien qu’en France, en 2012, l’agence TV Low Cost a tourné plus de 150 spots TV, sur un marché qui en a péniblement produit 700 !

N’est-ce pas la meilleure preuve que TVLowCost correspond à un besoin considérable chez les annonceurs ?

 

LA METHODE DE TRAVAIL ORIGINALE DE L’AGENCE DE PUBLICITE TVLowCost

1° Un média-planning TV et un achat media originaux :

Quand l’immense majorité des grands annonceurs se concentrent sur les écrans de Prime Time TV qui offrent le plus d’audience et donc les plus chers, l’agence TVLowCost exploite au mieux les possibilités des dizaines d’abattements de tarifs sur les autres écrans disponibles aux autres heures, sur toutes les grandes chaînes hertziennes et les chaînes de la TNT. La « loi de l’offre et de la demande » fait que les annonceurs se disputent les écrans de Prime Time dont les tarifs, par conséquence, grimpent exagérément. Alors que tout au long de la journée ou le soir tard, on peut trouver des écrans qui ont, par exemple, 3 fois moins d’audience, mais qui coûtent 6 fois moins chers… En outre, ces écrans sont souvent associés à des programmes plus ciblés, ce qui permet de diffuser les spots dans des contextes spécifiques, pour des segments de consommation plus précis. Retenons une chose simple : il n’y a pas de bons consommateurs (ceux de Prime Time) ou de mauvais consommateurs (ceux de Day Time ou Night Time)… Il n’y a que des consommateurs.

2° La révolution des « Packs TV tout compris » :

Nous avons bien compris, depuis le temps que nous travaillons avec des annonceurs de tous secteurs et de toutes tailles, qu’un de leurs grands problèmes avec les budgets publicitaires est leur tendance bien connue à la dérive et aux dépassements. C’est un véritable casse-tête et une source d’angoisse qui décrédibilisent fortement la profession publicitaire. La TV étant par nature un média coûteux et comprenant de nombreuses variables, elle est souvent rejetée parce que jugée trop risquée. Le « Pack TV tout compris » est notre réponse. Inventé par notre équipe en 2004, après 9 mois de préparation, ce concept original a « révolutionné » l’approche traditionnelle du média télévision pour les annonceurs. Par contrat, l’agence TVLowCost s’engage à ce que pour une somme déterminée, selon le Pack TV tout compris choisi, par exemple pour 300.000 €, tout soit compris sans aucune dérive possible : honoraires de création, droits d’utilisation, réalisation et finalisation des films, TV et de leurs déclinaisons Web,  pré-test consommateurs, baromètre national IPSOS, média-planning et achat de 200 spots garantis sur les grandes chaînes hertziennes et les grandes chaînes de la TNT (ou objectif de GRP sur la cible). Aucun dépassement ne peut intervenir, par contrat garanti.

3° Une équipe courte, spécialiste de la TV, centrée sur l’essentiel :

C’est une des règles les plus appliquées par le « Low-Cost » en général. Il s’agit d’éviter les dépenses inutiles pour ne proposer aux clients que ce qu’ils souhaitent acheter. Ainsi une compagnie aérienne « Low Cost » dispose-t-elle d’avions aussi sûrs que les grandes compagnies, de pilotes aussi compétents, mais pas de « lounge », pas de boissons gratuites à bord et moins d’hôtesses au sol.

L’agence TV Low Cost applique le même système : une équipe courte et non une « armée mexicaine » comme dans beaucoup d’agences qui croient encore qu’on impressionne un annonceur avec des « ravissants pots de fleurs ». Pas d’actionnaires côtés en Bourse et donc pas … d’exigences de profitabilité démesurées pour plaire à la communauté boursière, mais des compétences très poussées pour garantir la faisabilité de l’offre. Grâce à la mise en place de 6 étapes de travail systématiques qui réunissent les deux équipes client/agence, il est possible d’être sur les écrans TV dans un délai record de 6 à 8 semaines (nous avons même raccourci à plusieurs reprises ce délai à 3 semaines pour des campagnes plus urgentes, sans faire l’économie de pré tester les films auprès des consommateurs, pour autant !)

4° Une réalisation des films TV & Web spectaculairement moins chère :

Chaque idée créative implique une concrétisation par des moyens plus ou moins coûteux. Il est évident qu’un sujet avec un acteur très connu filmé en 35mm au milieu de la barrière de corail sera bien plus cher qu’un autre qui ne montre qu’un produit et la façon de l’utiliser. Mais qu’est-ce qui est l’essentiel aujourd’hui ? Faire rêver les spectateurs ou les convaincre d’aller acheter le produit ? Parfois, lorsqu’on voit certaines campagnes, on ne peut s’empêcher de se demander si l’objectif n’est pas plutôt de remporter des prix créatifs. Notre agence croit dans un principe très simple : la publicité est là pour vendre.

L’agence TVLowCost, TVLC, grâce à notre équipe ultra spécialisée dans la réalisation de films TV, réfléchit systématiquement sur des idées pertinentes mais simples à réaliser, donc meilleur marché. Tournage en région parisienne, en vidéo haute définition par des réalisateurs de long métrages et téléfilms expérimentés et beaucoup plus rapides que les réalisateurs exclusifs de pub. Méthodes de tournages importées des USA pour produire moins cher… Puissance d’achat de notre groupe qui a réalisé plus de 900 spots TV sur les 5 dernières années et plus de 150 sur la seule année 2009.

En pesant lourd sur le marché de la production de films, nous pouvons acheter moins cher en respectant la qualité. En une journée, l’agence permet à ses clients de réaliser une « série » de films qui vont lui permettre de présenter plusieurs produits dans des spots différents, ou faire des versions de films adaptées à l’actualité du moment (film de printemps, film pour l’été, la rentrée…), bref, de rentabiliser spectaculairement la journée de tournage pour disposer d’une « SAGA » de spots, et, ainsi, ne pas être obligé de tourner de nouveaux spots chaque année.

LA PHILOSOPHIE DIFFERENTIANTE DE L’AGENCE DE PUBLICITE TVLowCost

1° Le « Low Cost » impose des choix assumés.

Ce qui n’est d’ailleurs jamais caché. Ainsi, chacun sait que s’il achète chez Aldi, Ed, Norma ou Lidl il n’a accès ni à un assortiment très étendu, ni aux marques les plus chères. De même, EasyJet ou Ryanair ne cachent pas qu’ils proposent des horaires décalés, parfois des aéroports secondaires et des services spartiates. Quand Renault a créé la Logan, le constructeur ne prétend pas l’avoir équipée du GPS, quand la SNCF lance sa nouvelle offre low cost, elle ne l’ouvre pas sur toutes les lignes ni à tous les horaires. Personne n’est « déçu » puisque les règles sont connues et l’économie financière substantielle. Avec TVLowCost, aussi, des sacrifices s’imposent : fini le prime time ; finis les shootings aux Maldives ou en Afrique du sud ; fini le tournage en 35 mm… Désormais, tout est centré sur les + du produit, sa valeur ajoutée, les raisons de l’acheter !

2° Des solutions différentes et non du dumping pur et simple

L’essentiel des business modèles du « Low Cost » reposent sur des approches spécifiques du métier : équipes plus légères, gamme restreinte, locaux non luxueux… De nouveau, tout à l’efficacité, au bénéfice du client. Mais, pour autant, les salaires sont payés normalement, en temps et en heure. En passant, on peut même affirmer que les sociétés « Low Cost » se doivent de disposer de compétences particulièrement élevées, car, par exemple, comment un discounter pourrait-il garantir des produits alimentaires de qualité si ses acheteurs ne sont pas de haut niveau ?

3° Le ” Low Cost ” est une philosophie très inhabituelle dans les agences de publicité.

Tout le monde peut trouver des solutions différentes, plus efficaces, pour vendre moins cher sans vendre à perte. Il suffit de le vouloir. Mais la plupart ne le veulent pas.
Tout simplement … Les créatifs des agences de pub continuent à créer des films prestigieux et onéreux pour remporter des récompenses au festival de Cannes (une vraie obsession collective chez les créatifs, cautionnée par leurs patrons qui veulent que leur agence « brille ») et les frais généraux des agences continuent de grimper alors que tout le monde se plaint de la crise… La Pub veut, contre vents et marées, continuer à rêver, elle n’a visiblement pas saisi dans quel monde évoluent ses annonceurs pressurés de toutes parts (distributeurs, concurrence à bas prix des pays émergents, législations européennes contraignantes…)

Written by JEAN-PAUL TREGUER

février 20, 2013 at 6:42

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La « Low Cost Attitude » modifie en profondeur la pensée des responsables marketing. L’agence TVLowCost, la 1ère agence télé désormais en France, s’en réjouit !

leave a comment »

La « Low Cost Attitude » est en train de modifier en profondeur la pensée des responsables de marques. L’agence TV Low Cost s’en réjouit ! Elle est, ainsi, devenue la première agence de pub télévision en France avec plus de 150 nouveaux spots chaque année…

 

La low cost attitude gagne du terrain

La low cost attitude gagne du terrain

8 ans après la création de l’agence TV Low Cost (TVLC) et trois ans après la 2ème édition de notre livre « LOW COST ATTITUDE, UN PAVÉ DANS LA MARE DE LA PUB TV » (Editions La Factory), beaucoup de choses ont changé.

A l’époque, l’expression « low-cost » était massivement critiquée dans les médias, les qualificatifs pour décrire les entreprises qui avaient un positionnement low-cost étaient essentiellement négatifs. Ce concept sentait le « souffre » !

Plus de 8 ans plus tard, le moins que l’on puisse dire c’est que la Société a considérablement fait évoluer son regard sur les propositions des « lowcosteurs », parfois même jusqu’à ériger le modèle low-cost en modèle vertueux capable de lutter efficacement contre la problématique de baisse du pouvoir d’achat… nous serions presque passés du statut de « pestiférés » à celui de « in » !

Le rapport remis en Décembre 2007 : « Le Low-Cost : un levier pour le pouvoir d’achat », commandité par le Gouvernement Français à Charles Begbeider et Emmanuel Combe est tout à fait emblématique de l’évolution spectaculaire des mentalités. C’est une mine d’analyses et de cas concrets permettant de mieux faire prendre conscience des bénéfices que l’approche low-cost peut apporter à tout un chacun dans sa vie de consommateur ou de responsable d’entreprise.

Depuis lors les choses se sont accélérées et la Crise qui nous est « tombée dessus » depuis 2008 et qui ne cesse de s’aggraver a eu un spectaculaire effet booster très bénéfique pour les lowcosteurs dont nous faisons partie ! Les particuliers, comme les dirigeants et managers d’entreprises, ont radicalement révisé leurs modes de pensées et leurs habitudes de consommation avec une intensité spectaculaire. Et tout laisse à penser que ce n’est que le début !

Les transformations en cours vont bien au-delà, la montée en puissance du low-cost auprès du grand public n’est évidemment qu’un des témoins de la « rupture » profonde des comportements que chacun peut aisément constater autour de soi.
« Nous sommes entrés dans l’ère du pragmatisme, plus axée sur la recherche de la satisfaction des besoins que sur un effet statutaire, plus sur l’utile que sur la sophistication. Le superflu et l’inaccessibilité sont rejetés, hormis dans le domaine du luxe. » (Danielle Rapoport, Les Echos, 22/6/2009)

Soudain, à New-York, Londres, Tokyo, Berlin, Paris, Dubaï et partout ailleurs, les consommateurs et les entreprises se sont mis à douter :

« Ais-je réellement besoin de ce produit ? Dois-je vraiment dépenser autant d’argent pour ce service ? Est-il utile de me racheter une nouvelle voiture ?…»

Dans les entreprises, le concept de LEAN MANAGEMENT est revenu avec une force stupéfiante, car il a fallu « couper, couper, couper » et restructurer à toute vitesse pour s’adapter à l’effritement, voire l’effondrement, des ventes. La crise omniprésente a marqué le retour sur le devant de la scène des « cost-cutters » et autres « cost-controllers » qui ne lâcheront plus le pouvoir, soyez-en certains, tant l’économie est devenue tendue et imprévisible

Emmanuel Combe a signé un point de vue tout à fait intéressant dans le quotidien « La Tribune », dont nous reproduisons, avec son autorisation, de larges extraits :

« Le modèle low cost permet au consommateur de choisir lui-même, dans une liberté retrouvée, le niveau de qualité et d’options qu’il souhaite. Et ne se voit plus imposer une sur-qualité ou une variété qui le perdent plus qu’elles ne le servent. 
En fait, le low-cost constitue un puissant levier de création de valeur : les fortes baisses de prix qu’il engendre élargissent la taille du marché vers de nouveaux consommateurs… Au delà, le low-cost détruit-il de la valeur dans l’ensemble de la sphère économique, par un effet de contagion et de désacralisation ? Pas sûr. D’abord, il libère du pouvoir d’achat, susceptible d’être affecté à d’autres dépenses…

Et l’auteur de conclure :

« Plus fondamentalement,si le low-cost détruit de la valeur, c’est surtout au sein des leaders historiques qui ont trop longtemps vendu des promesses qu’ils n’ont pas su tenir… »

Bref, plus de 8 ans après la création de notre agence de pub spécialiste de la pub TV économique, TVLowCost, TVLC, nous sommes solidement convaincus de la pertinence de notre approche low-cost sur le marché publicitaire.

Pourquoi TVLowCost a voulu « démocratiser » la publicité TV ?

Parce que la télévision est le média le plus efficace. Celui qui fait émerger rapidement les marques et a construit le succès mondial de tous les grands noms, comme Coca-Cola, L’Oréal ou les marques de Procter & Gamble, Danone… La TV, c’est le média d’impact par excellence. Le plus regardé, par tout le monde, partout, 73% du temps libre de nos concitoyens lui est consacré ! En quelques jours, une marque peut espérer toucher des millions de clients potentiels. Même tôt le matin, au milieu de la nuit, à trois heures l’après-midi, il y a des centaines de milliers de gens qui regardent des programmes (effet 35h et RTT). Appliquer le « Low-Cost » à la TV, c’est la démocratiser, la rendre accessible à tous les annonceurs qui en ont besoin pour construire leur notoriété et booster leurs ventes pour défendre leurs positions en distribution.

Les « Packs TV tout compris » de TVLowCost : le ticket d’entrée TV au plus bas

TVLowCost permet dès 200 à 300 000 € (sur les grandes chaînes historiques, TF1, F2, F3, F5, M6, C+) de toucher des millions de consommateurs avec un haut niveau de répétition pour ce qui n’est dans les agences high-cost que le budget de réalisation du spot. Si on ne cible que les chaînes de la TNT, nos Packs commencent dès 100 000 € … Pour ces sommes réduites, nos « Packs pub TV tout compris » intègrent le conseil stratégique, la création, la réalisation d’une SAGA de spots TV et Web, le pré-test consommateurs, le baromètre IPSOS, la stratégie média et l’achat d’espace avec une vague puissante de 3 semaines et quelques centaines de spots avec un niveau de performances médias (GRP) garanti.  Tout est compris, sans aucun dépassement budgétaire. C’est rassurant, non ?

Low-cost n’est plus du tout synonyme de low-quality !

De même que les avions de EasyJet sont flambants neufs et décollent des aéroports principaux, CDG et Orly, avec des pilotes aussi titrés et expérimentés que ceux d’Air France, les spots imaginés par l’agence TVLowCost sont de vrais spots TV et Web tournés en haute définition. Pas du télé-achat, ni de la  réclame comme on peut parfois le voir sur certaines chaînes locales. Pas de crainte de lancer sur les antennes TV des messages « ringards », dangereux pour l’image de la marque. L’agence sélectionne des réalisateurs expérimentés et développe une exigence de casting très élevée en utilisant une écriture privilégiant le fond du message et non les « effets de manche » de la pub qui irritent de plus en plus les consommateurs. La pub c’est fait pour vendre, pas pour « se faire mousser dans les festivals », nous ne l’oublions jamais ! Selon les heures choisies et les tarifs disponibles, les packs pourront proposer des spots de 8, 10, 12, 20 secondes. Etre court, c’est aussi la garantie de se concentrer sur l’essentiel : la fameuse USP « Unique Selling Proposition ». Et plus court, signifie aussi moins cher, plus de répétition des spots et des vagues de campagne plus longues !

Le succès de l’approche originale de TVLowCost se résume en quelques chiffres parlants : l’agence gère déjà plus de 70 marques en France, a réalisé plus de 1 500 spots TV en 8 ans, en crée et réalise plus de 150 par an actuellement. Enfin, l’agence s’est implantée avec ses filiales dans onze pays, preuve que le besoin était grand chez les annonceurs de réduire spectaculairement leurs coûts publicitaires. Sous l’effet de la crise et des nouvelles mentalités nées chez les responsables de marques, nombreux sont les annonceurs qui doivent réduire leurs budgets publicitaires pour amortir le choc.

Avec TV Low Cost, ces marques vont pouvoir aller en TV (ou y rester malgré des budgets en baisse) et prendre des Parts de Marché à leurs concurrents !

 

 

 

 

 

Written by JEAN-PAUL TREGUER

février 17, 2013 at 10:24

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’agence télé, TVLOWCOST, connaît un démarrage d’année 2013 en fanfare ! Décidément les marques adoptent la « low cost attitude » !

leave a comment »

TVLowCost, l’agence spécialiste de la publicité télévision, démarre 2013 sur les chapeaux de roues. Après CloudWatt, Ophtalmic, EasyVoyage et Drivy en janvier, 3 campagnes de l’Agence TVLowCost, TVLC,  sont à l’antenne en février avec de nouvelles créations : Soignon, Activ Travaux et Fenêtrier Veka !

Les "Packs TV tout compris" de l'agence TVLOWCOST cartonnent !

Les « Packs TV tout compris » de l’agence TVLOWCOST cartonnent !

A une époque où toutes les entreprises doivent « faire plus avec moins », la pertinence de l’approche de TVLOWCOST se fait sentir chaque jour un peu plus.

Une très belle saga Soignon illustre la qualité des fameux produits au chèvre avec l’intégration d’un ruban 3D aux couleurs de la marque, tout en douceur. Un tournage difficile avec le troupeau mais un film TV très réussi ! Autre technique, autre univers pour Activ Travaux avec des spots TV et Web de 15 et 20 secondes qui illustrent en 3D les services du réseau de courtiers. Enfin, Fenêtrier Veka fait ses premiers pas en TV avec un spot publicitaire de 12 secondes très spectaculaire qui nous monte des « poseurs » en pleine action dans le camp d’entraînement de la marque. Un spot qui a nécessité la construction de décors particulièrement techniques et des effets spéciaux bluffants.

Ne manquez pas les diffusions sur TF1, France Télévisions, BFM TV, LCI, TMC…

TVLowCost en bref

Le groupe TVLOWCOST s’est imposé en quelques années comme l’un des spécialistes de la publicité télévision tant en France que dans la dizaine de pays où il s’est implanté avec ses filiales. Rappelons qu’il est devenu la 1ère agence de pub TV par le nombre de films crées et réalisés chaque année en France.

Ainsi en 2012, plus de 148 films ont été conçus et réalisés par les équipes de TVLOWCOST pour plus de 70 marques différentes, rien que sur le marché français. Plus de 25 000 spots ont été programmés tout au long de l’année 2012 sur une cinquantaine de chaînes télé, dont toutes les grandes chaînes historiques et l’ensemble des chaînes de la TNT, par sa filiale agence média : LOWCOSTMEDIA.

Ce qui a fait le succès du groupe lancé en Octobre 2004, c’est son concept du « PACK TV TOUT COMPRIS » qui permet aux annonceurs d’aller en télévision en toute sécurité et sérénité. 
Les Packs comprennent la création, la réalisation d’une saga de spots tv, le pré-test consommateur, le baromètre IPSOS, la stratégie média et l’achat d’espace. Tout est garanti par contrat : les performances médias et le montant budgétaire total sans dépassement possible.

Aujourd’hui, fort d’une puissance significative sur le marché de la télévision, le groupe créait en 2012 un Pôle Expert partenariat « TVLOWCOST SPONSORING & PARTENARIATS » dédié à la publicité « non classique » sur l’ensemble des chaînes de télévision françaises. Ainsi, le groupe TVLOWCOST est-il totalement équipé pour gérer de A jusque à Z les clients qui souhaitent être présents fortement en télévision et sur les médias digitaux pour entretenir une conversation la plus complète possible avec les consommateurs où qu’ils se trouvent…

Written by JEAN-PAUL TREGUER

février 10, 2013 at 9:55

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’agence de pub spécialiste de la télévision, TVLowCost, 1ère agence TV en France, est adepte inconditionnelle de la philosophie KISS : « Keep It Short and Simple » ou comment faire simple, clair et concret !

leave a comment »

L’agence de pub spécialiste de la télévision, TVLowCost est adepte inconditionnelle de la philosophie KISS : « Keep It Short and Simple » ou comment faire simple, clair et concret !

TVLOWCOST adepte de la simplicité en créativité

TVLOWCOST adepte de la simplicité en créativité

KISS est un principe philosophique qui désigne le fait que la simplicité dans la conception devrait être le but recherché et que toute complexité non-nécessaire devrait être évitée. Ce principe très utile est appliqué dans grand nombre de disciplines telles que le développement logiciel, l’animation, le journalisme, la photographie, l’ingénierie, l’aviation et la planification stratégique. Nous l’avons, quant à nous, appliqué à la publicité.
L’agence TVLowCost l’a adopté dès sa création il y a 8 ans pour concevoir des campagnes de communication publicitaires télévision efficaces et compréhensibles de tous les consommateurs. Alors que beaucoup de publicitaires concurrents « high-cost » ont plutôt tendance à favoriser l’hermétisme et le « second ou troisième degré » dans les spots publicitaires qu’ils conçoivent.

Il existe plusieurs autres traductions de l’acronyme KISS telles que « Keep it Small & Simple, Keep it Sweet & Simple, Keep it Simple & Straightforward, Keep it Simple & Smart, Keep it Strictly Simple, Keep it Speckless & Sane, Keep It Super-Simple, Keep it Sober & Significant », mais la finalité reste la même.
Cette philosophie créative est en fait extrêmement exigeante. Car, c’est bien connu … rien n’est plus difficile que de parler simplement, surtout quand on a tant de choses à dire pour promouvoir une marque ou un produit et les positionner de façon attractive et compétitive face à une multitude de concurrents. C’est donc une méthode systématique qui doit être employée de façon rigoureuse pour parvenir à générer des idées publicitaires fortes qui peuvent être exprimées dans des formats courts.
C’est le coeur de l’expertise développée avec succès par les équipes créatives de TVLowCost qui sont à l’origine chaque année de plus de 150 spots TV et leurs déclinaisons sur les autres médias ! On parle aussi de « simpletising », l’une des tendances majeures de la publicité moderne… Dans un monde de plus en plus complexe, la simplicité est une valeur en hausse ! 

 

Written by JEAN-PAUL TREGUER

février 5, 2013 at 10:16

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Dans les agences de pub télé, la contrefaçon existe aussi ! Beaucoup d’agences de pub adorent notre modèle au point de le copier mot à mot… Annonceurs, méfiez-vous des contrefaçons ! Il n’y a qu’une seule et authentique agence low cost spécialiste de la TV : TVLOWCOST !

leave a comment »

Les "copié-collé" de TVLowCost sont de retour

 

Dans les agences de pub télé, la contrefaçon existe aussi ! Beaucoup d’agences de pub adorent notre modèle au point de le copier mot à mot… Annonceurs, méfiez-vous des contrefaçons ! Il n’y a qu’une seule et authentique agence low cost spécialiste de la pub TV : TVLOWCOST !

L’agence TVLOWCOST est une fois de plus imitée par une nouvelle agence qui copie intégralement notre approche des « PACKS TV TOUT COMPRIS ».

Au moment où TVLowCost, TVLC, fête 8 années d’activité et plus de 1500 spots réalisés, de nouveaux « imitateurs-copieurs » essaient de venir recopier notre approche en prenant, évidemment comme il se doit, un nom proche du nôtre et un discours au mot près inspiré de notre méthode éprouvée. Bien sûr, avec des termes proches mais suffisamment éloignés des nôtres pour ne pas être condamné pour plagiat instantanément… En ce moment on parle de PACK PREMIUM, PACK JUNIOR, PACK SENIOR avec la création, la réalisation des films, le plan media et le baromètre de notoriété inclus… Oh comme c’est original ! Ca fait 8 ans que nous faisons la même chose….
Que dire  de cette arrivée de nouveaux suiveurs de l’agence TVLowCost, TVLC ? Pas grand chose, leurs références sont quasiment inexistantes et évidemment les seules présentées sont glanées dans leurs agences précédentes et pas dans la nouvelle… Et leurs noms sont assez peu connus dans le métier de la publicité télévision…
Comme il est facile de revendiquer des travaux faits pas d’autres équipes et d’autres structures !
C’est tellement facile de se contenter de reproduire ce que d’autres ont inventé et de se prétendre « agence spécialiste de la pub télévision au meilleur coût » et de parler de « pack tv et web low cost »

… Mais ils ne sont pas les premiers, les annonceurs depuis 8 ans recoivent des sollicitations d’équipes qui copient la méthode de TVLowCost, TVLC, de manière éhontée… Dieu Merci les clients qui ont cédé à leurs sirènes se comptent sur les doigts d’une main, quand ces agences n’ont pas sombré corps et biens, déjà…
Je reconnais que cela m’agace beaucoup, même si nos clients nous disent que c’est la preuve de la validité et de l’attractivité de notre approche originale ! Je n’arrive pas à comprendre comment des publicitaires peuvent manquer de créativité et d’originalité à ce point, nous sommes dans un métier où, justement, les annonceurs viennent chercher de la fraicheur et de la différenciation… Pas de pales copies de ce que font d’autres !
Messieurs les « copié-collé » de la pub, faites un petit effort… vous serez moins ridicules quand des annonceurs vous diront  : « Ca ressemble à du TVLow Cost, ça en a le parfum, mais ça n’est pas du TVLowCost » !

Written by JEAN-PAUL TREGUER

février 5, 2013 at 10:33

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les low-cost restituent bien du pouvoir d’achat au consommateur ! Après la fonte des prix de la téléphonie mobile grâce à FREE Mobile, une étude démontre que c’est toujours aussi vrai dans l’aérien.

leave a comment »

 

Les low-cost restituent bien du pouvoir d’achat au consommateur ! Après la fonte des prix de la téléphonie mobile grâce à FREE Mobile, une étude démontre que c’est toujours aussi vrai dans l’aérien. Une étude du comparateur liligo.com, publiée vendredi 30 novembre démontre l’effet déflationniste sur les prix des low cost dans le transport aérien, encore et encore.

Le low cost rend du pouvoir d'achat aux consommateurs

Le low cost rend du pouvoir d’achat aux consommateurs

Alors que sur l’ensemble du territoire français, les prix des billets d’avion ont augmenté en moyenne de 4,6% cette année, sur les routes aériennes où les low-cost sont arrivées cette année, ils ont fortement diminué. La baisse moyenne des prix est de 22,5% sur ces 29 lignes (compagnies régulières et low-cost confondues).

Rien que sur les compagnies traditionnelles, les tarifs ont baissé de 14%. L’aller-retour moyen passant de 380 euros à 295 euros… Les voyageurs ont ainsi économisé près de 100 euros !!!!!

Ainsi, l’ouverture de la ligne Bordeaux-Marseille, par Ryanair en mars dernier, a poussé les compagnies régulières à baisser fortement leurs prix, les faisant passer de 318 euros en moyenne auparavant à 202 euros actuellement, soit une baisse de 36%. La compagnie irlandaise continuant, elle, à proposer un prix presque deux fois inférieur aux régulières (116 euros).

Conséquence prévisible ? Les consommateurs ont plébiscité les offres des low costeurs ! Sur les 29 lignes ouvertes, la part du trafic enregistré par liligo.com et redirigé vers des compagnies low-cost représentait seulement 8% en 2011, contre 37% cette année.

Aux esprits chagrins et typiquement français qui continuent à attaquer les low cost, on peut objecter aisément que ce pouvoir d’achat restitué aux consommateurs a pu être injecté dans d’autres secteurs de l’économie française !

Written by JEAN-PAUL TREGUER

décembre 1, 2012 at 4:32

Publié dans Non classé

Tagged with ,

« Coupures budgétaires » ? « Réductions des coûts » ? « Crise » ? « Austérité » ? C’est le moment d’abandonner les agences HIGH COST pour choisir le seul groupe de communication avec une approche LOW COST ! TVLOWCOST, DIGILOWCOST et LOWCOSTMEDIA démocratisent la communication publicitaire !

leave a comment »

« Coupures budgétaires » ? « Réductions des coûts » ? « Crise » ? « Austérité » ?
C’est le moment d’abandonner les agences HIGH COST pour choisir le seul groupe de communication avec une approche LOW COST !
TVLOWCOST, DIGILOWCOST et LOWCOSTMEDIA démocratisent la communication publicitaire !

Le HIGH COST est mauvais pour la santé de votre budget !

Le HIGH COST est mauvais pour la santé de votre budget !

A un moment où tout le monde parle de «coupures budgétaires» et de «réduction des coûts», nos prestations intéressent forcément les annonceurs sur 2012 ou l’an prochain. On le sait bien, c’est quand la crise frappe qu’il faut accélérer en communiquant plus efficacement que ses concurrents pour leur prendre des Parts de Marché.

Les entités de notre groupe : TVLOWCOSTDIGILOWCOST et LOWCOSTMEDIA permettent de soutenir les marques, en réduisant les budgets de communication de façon significative (de 40 à 70% en moyenne) et ceci sans aucun compromis sur la qualité de la création et des médias choisis.

– L’agence TVLOWCOST, à travers le concept exclusif des « PACKS TV TOUT COMPRIS » construit des campagnes dès 100K euros en TNT et à partir de 200K euros sur TF1, F2, F3, M6, Canal. Tout est compris : création, réalisation des spots, études conso et baromètre IPSOS.

– Le Pôle Expert TVLOWCOST Sponsoring & Partenariats, permet d’accéder au parrainage TV sur des émissions à fortes audiences dès 50K euros. En étant « malins » pour faire bénéficier nos annonceurs des meilleurs « coups » (et coûts…)

– L’agence DIGILOWCOST, pionnier de l’achat des invendus sur le Web et le mobile, réduit de façon drastique les coûts des campagnes digitales, avec des tickets d’entrée de l’ordre de 20 à 30K euros pour de puissantes campagnes au click garanti sur les sites premium où tout annonceur rêve de voir sa marque s’exprimer.

– La centrale média LOWCOSTMEDIA, quant à elle, construit et achète des stratégies tous médias (TV, radio, presse, affichage, cinéma) avec toujours cette approche économique maline qui permet de «Faire Plus avec Moins».

Nous employons une centaine de personnes et gèrons la communication de 70 marques de tous secteurs. Nous sommes le 1er groupe en nombre de films TV et Web réalisés chaque année (plus de 150 en 2011). Nos filiales implantées dans 10 pays accompagnent les annonceurs avec la même philosophie et méthode.

Written by JEAN-PAUL TREGUER

août 25, 2012 at 5:42

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

« Celebrity Marketing » : Le Parisien donne la parole à JP Tréguer (TVLOWCOST) à propos de la vogue des animateurs télé qui font de la pub

leave a comment »

Sous le titre : « La pub s’arrache les animateurs ». Le Parisien consacre un article au phénomène croissant des animateurs TV courtisés par les marques pour faire la promotion de leurs produits.
Jean-Paul TRÉGUER, auteur du livre « METTEZ UNE STAR DANS VOTRE MOTEUR » et Président de l’agence TVLOWCOST y est cité à plusieurs reprises.

VALERIE DAMIDOT FAIT LA PUB DES CUISINES HYGENA

(Extraits de l’article de Catherine Balle et Carine Didier dans Le Parisien du 30 Juin 2012)

…. « Les animateurs plus fédérateurs que les acteurs. Les animateurs télé feraient-ils vendre davantage que certains comédiens ou stars internationales? « Un présentateur télé a une image de proximité vis-à-vis du public », souligne Jean-Paul Tréguer, directeur de l’agence de pub TVLowCost et auteur de « Mettez une star dans votre moteur » (Ed. La Factory), qui traite de l’utilisation des célébrités dans la pub. Et quand un film cartonne, il fait 3 millions d’entrées, alors qu’une émission peut en réunir le double ou le triple. (…)

Rotenberg fait plus parler qu’un Charlie Sheen.
 Pour les marques, la stratégie peut se révéler très rentable. « Si la personnalité correspond bien au produit et que le scénario est bon, une célébrité peut multiplier les ventes par deux ou par quatre », assure Jean-Paul Tréguer, PDG de TVLowCost. (…)

Les footeux, un investissement trop risqué. Les Plaza, Rotenberg, Cabrol et autres représentent un « investissement » moins risqué que les comédiens ou les sportifs, qui ne sont pas à l’abri d’un scandale ou d’un bide. « Les animateurs sont tenus de faire extrêmement attention à leur comportement », explique Jean-Paul Tréguer de TVLowCost. Qui rappelle le « fiasco » de la pub Quick avec Nicolas Anelka pendant le Mondial 2010. (…)

Des stars payées jusqu’à 300 000 €. Le salaire touché par un animateur qui prête seulement sa voix ou sa photo pour un mailing peut osciller entre 5 000 € et 50 000 €. Mais selon Jean-Paul Tréguer, une campagne de pub à la télé coûte « entre 50 000 et 300 000 € » à la marque. La chaîne peut prendre une partie de cette somme, mais si elle n’est pas intervenue dans le contrat, l’animateur en empoche la totalité. »

Written by JEAN-PAUL TREGUER

juin 30, 2012 at 8:55

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La pub télé TVLOWCOST pour SUBWAY explose tous les compteurs : + 30 points de notoriété en deux ans !

leave a comment »

PHENOMENAL ! 
En 2 ans de pub télé signées TVLOWCOST, l’enseigne de restauration rapide SUBWAY a gagné + 30 points de notoriété globale, + 26 points de spontanée et +13 points de Top of Mind. Sa fréquentation a augmenté de 30% ….

Quand on vous dit que les pubs de l’agence TVLC sont efficaces !

L’approche économique de TVLOWCOST permet aux marques d’aller en TV puissamment sans dépenser les fortunes que dépensent leurs concurrents. Cette stratégie « more for less » réussit une fois de plus à démontrer sa supériorité. La preuve avec les progressions fulgurantes enregistrées par SUBWAY qui dépense significativement moins de Mc Donald’s, Quick ou KFC et qui est la seule enseigne a connaître des progressions de notoriété dans la dernière étude TNS SOFRES de Mars 2012 versus Mars 2010

Avec 355 restaurants dont 148 ouverts en 2 ans et une accélération des implantations en régions, l’enseigne de sandwicherie bénéficie d’une meilleure visibilité nationale. Parallèlement, la fréquentation des restaurants Subway est passée de 21 à 29 %, soit une hausse significative de 8 points (les concurrents restant globalement stables voire en recul). Résultat : une meilleure implantation de SUBWAY en France permet de mieux répondre à la demande, de conquérir de nouveaux clients et de renforcer sa visibilité sur l’ensemble du territoire. N’hésitez pas à aller visionner la saga complète des spots TV SUBWAY à l’adresse suivante : http://www.tvlowcost.fr/references/mosaique-de-films/subway.

Pour vous « mettre en appétit », voici l’un des spots dénommé « le plaquage »:

Written by JEAN-PAUL TREGUER

juin 29, 2012 at 7:16

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

« Tout le monde se lève pour … le low cost ! » Après la SNCF et son TGV low cost, RENAULT, les obsèques low cost… Décidément, vive le low cost !

leave a comment »

« Tout le monde se lève pour … le low cost ! » Après la SNCF et son TGV low cost, RENAULT qui accélère son développement dans le low cost, les obsèques low cost… Décidément, vive le low cost !

Bon, plus personne ne peut prétendre que le low cost repose sur un « effet de mode », il est désormais bien installé comme l’un des modèles majeurs de l’économie contemporaine. Et c’est parfaitement compréhensible. Il réussit !
Car il permet à tout un chacun d’accéder, à des prix incroyablement réduits par rapport aux acteurs traditionnels, à des services et produits qui étaient souvent jugés inaccessibles ou, en tout cas, fort chers.
Le consommateur recherche de plus en plus « LA FONCTION SANS LES FIORITURES » c’est ce qu’il fallait démontrer, n’est ce pas ? Inutile de préciser qu’en ces temps de morosité permanente, où tout un chacun est bombardé d’informations inquiétantes, voire angoissantes sur l’état de l’économie, le fait de pouvoir consommer en dépensant moins est un formidable moteur d’attraction pour les acteurs du low cost.
Quand, en outre, les clients constatent que la qualité du service ou du produit qu’ils acquièrent à moindre prix est très satisfaisante… voire équivalente… aux produits et services proposés par les « high-costeurs »… Ils plébiscitent inexorablement le low cost et en font la publicité (gratuite) autour d’eux pour inciter leurs proches, amis, relations à arrêter de « se comporter en pigeons » !
Quand les chefs d’entreprises constatent que la rentabilité des low costeurs n’est pas plus mauvaise que la leur, voire meilleure, ils commencent à juste titre à s’interroger sur la pertinence de leur modèle et sur sa capacité à perdurer dans le temps…

La SNCF adopte aussi le modèle low cost

La SNCF adopte aussi le modèle low cost

Dans notre propre domaine, la publicité, lorsque nous avons ouvert les portes de TVLOWCOST il y a un peu plus de 7 ans, nous avons eu droit à un tir de barrage nourri des grandes agences de la place qui s’esclaffaient en nous promettant de disparaître rapidement. Tant il était clair pour elles qu’il était impossible de diminuer de 60 ou 70% les coûts d’une campagne TV sans faire « de la merde » comme certaines « stars » du métier avaient péremptoirement clamé à notre propos. Force est de constater qu’ils avaient tort et que nous nous portons aujourd’hui beaucoup mieux qu’un certain nombre d’entre eux… Malgré des clients plus modestes et des budgets 4, 5, 6 fois inférieurs à ceux qu’ils facturent à leurs clients. Dans le domaine de la publicité télévision, les annonceurs attendaient depuis longtemps que quelqu’un vienne « casser les coûts » et démocratiser son accès.
Voilà pourquoi en 7 ans nous avons gagné plus de 130 marques et réalisé plus de 900 films rien que sur le marché français ! Voilà pourquoi nous sommes aujourd’hui la 1ère agence en nombre de spots TV réalisés chaque année (plus de 150 sur un marché qui en produit 1000 par an)… nous ne sommes pas des génies (quoique :-))… nous répondons à un besoin de façon simple, claire, opérationnelle et au moindre coût, mais en étant malins, astucieux, innovateurs. C’est cela que cherchent vraiment les annonceurs, pas des agences « à la mode » qui jouent avec leur argent pour gagner des trophées publicitaires dans les nombreux concours aux « médailles en chocolat » de la profession publicitaire !

La caricature du low cost n’est plus de mode, le consommateur connaît et apprécie de plus en plus le low cost, point n’est besoin d’essayer de lui faire croire que le low cost serait dangereux, anti-social ou que sais-je ? Ces arguments pouvaient encore fonctionner il y a quelques années, aujourd’hui c’est fini.
Aujourd’hui, pour paraphraser Danette … « Tout le monde se lève pour le low cost ! » 

 

Written by JEAN-PAUL TREGUER

juin 27, 2012 at 6:14

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’agence TVLOWCOST lance le « Pack TV NO Cost » été 2012. Pour 150 000 euros tout compris, une puissante campagne télé de trois semaines sur TF1, F2, F3, TNT

leave a comment »

L’agence spécialiste de la publicité télévision à prix économique, TVLOWCOST, TVLC, lance son « PACK TV NO COST » été 2012. Pour 150 000 euros tout compris, une puissante campagne télé de trois semaines sur TF1, F2, F3, TNT

Avec TVLOWCOST, ce serait dommage de se priver de la TV

Avec TVLOWCOST, ce serait dommage de se priver de la TV

Aux prix auxquels TV LOW COST propose ses PACKS TV TOUT COMPRIS, surtout en été, il n’y a vraiment plus aucune raison de priver sa marque de la puissance, de l’efficacité et du prestige d’utiliser la télévision pour mieux se faire connaître des consommateurs et booster les ventes ! Depuis près de 8 ans que l’agence TV LOW COST a inventé le concept de PACKS TV TOUT COMPRIS, nous avons décliné chaque été et chaque mois de janvier une version encore plus économique à travers le concept de TV NO COST. 
Dans le PACK TV TOUT COMPRIS normal, nous incluons la création, la réalisation d’une SAGA de plusieurs films TV et Web, le focus group de pré-test consommateur, le baromètre de notoriété IPSOS et la stratégie média et l’achat d’espace. Le tout en garantissant les performances médias et en garantissant que aucun dépassement budgétaire ne pourra intervenir, et cela par contrat. Nos PACKS TV TOUT COMPRIS démarrent en moyenne à 300 000 euros pour une puissante campagne de 3 semaines sur les grandes chaînes télé, comme TF1, F2, F3, F5, Canal, la TNT etc …
En Janvier et en été, dans ce que l’on appelle les « périodes creuses » en TV, c’est à dire périodes où il y a significativement moins d’annonceurs présents dans les écrans de publicité télévision, TV LOW COST a imaginé de rendre encore plus accessible la pub TV pour permettre à des marques ayant peu de moyens d’accéder aux écrans sur-puissants de ces périodes à des tarifs « à la casse »… On pourrait dire en quelque sorte, que ce sont les « soldes de la pub TV » que nous orchestrons chaque début d’année et chaque été.
C’est ainsi que le PACK TV NO COST ETE 2012 se situe à un budget hyper accessible de 150 000 euros tout compris. Ceci inclue la création à partir du brief client, la réalisation du spot TV et Web, la stratégie média et une campagne de 3 semaines sur les chaînes nationales leaders ainsi que la TNT. Les performances sont de 350 GRP, soit 70% de couverture et 5 ODV de répétition …
A ce budget là, nous pensons rendre accessibles à tous la publicité télévision. L’occasion pour les marques de faire un été d’enfer et de préparer une formidable rentrée. Deux raisons qui conduisent chaque année de plus en plus d’annonceurs à adopter la méthode de l’agence TVLOWCOST de réduction des coûts de la publicité TV.
En 2012, l’agence gère plus de 70 clients actifs (c’est à dire des clients qui vont réaliser en moyenne 3 à 5 vagues de communication TV et autres médias sur l’année). Nous sommes, de loin, la première agence en nombre de films crées et réalisés chaque année sur le marché Français avec environ 150 nouveaux spots/an. En 2011, nous avons diffusé 25 000 passages sur les grandes chaînes avec nos différents clients. Enfin, le réseau publicitaire TVLOWCOST est maintenant implanté dans dix pays pour accompagner nos clients à l’international.

Written by JEAN-PAUL TREGUER

juin 16, 2012 at 8:47

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le quotidien LES ECHOS note que devant le succès des acteurs low cost, les marques traditionnelles sont obligées de s’y mettre aussi !

leave a comment »

Le low cost révolutionne la manière d’agir de tous les acteurs traditionnels, quels que soient les marchés !

Nous ne cessons de le dire et le répéter. Parmi les nombreux avantages apportés par l’irruption du business model lowcost, on peut mettre en exergue le fait que les entreprises low cost ont l’énorme mérite de faire baisser les prix de tous les acteurs traditionnels « high cost » pour la plus grande satisfaction des clients finaux.
C’est vrai dans la publicité télévision (l’agence TVLOWCOST a contribué à faire baisser de façon significative les coûts de production des films télé et revalorisé fortement les écrans économiques sur les chaînes TV), c’est vrai aussi sur l’ensemble des larges marchés de consommation.

LES ECHOS se sont intéressés au phénomène : Ci dessous des extraits de l’article signé THIBAUD BERTRAND :

“Que ce soit dans les transports, l’énergie ou la téléphonie, les acteurs historiques du marché se rallient aux vertus du modèle low cost. Quand le low cost est arrivé et a commencé à grignoter des parts de marché, les acteurs en place se sont empressés de dénigrer le phénomène. Aujourd’hui, la plupart disposent de leur propre filiale ou offre low cost. (…)

Stratégie de positionnement

Dernier exemple en date, celui de la téléphonie mobile. Début janvier, l’arrivée de Free a créé un véritable séisme, obligeant les trois opérateurs historiques à réviser en catastrophe leurs offres à la baisse. Tous avaient pourtant prévu le coup en lançant avant l’heure leurs offres ou marque à bas coûts : Sosh pour Orange, Red chez SFR, B&You du côté de Bouygues Telecom. Cela n’a pas suffi. Les forfaits Free Mobile à moins de 20 euros les ont obligés à s’aligner. Désormais, la bagarre fait rage.

Dans l’énergie, même phénomène de contagion. Malgré ses 12,3 milliards de bénéfices en 2011, Total a également sorti l’artillerie lourde. L’année dernière, la compagnie pétrolière a lancé Total Access, un réseau de stations low cost destiné à concurrencer la moyenne et grande distribution, qui truste aujourd’hui plus de 60 % du marché à la pompe. Implantées sur des axes à fort trafic, ces stations qui distribuent les carburants et services de la marque, misent sur le volume pour compenser la baisse des marges. (…)

Le Dacia Lodgy véhicule familial low cost vendu 9900 euros !

Le Dacia Lodgy véhicule familial low cost vendu 9900 euros !

Les autres secteurs ne sont pas en reste : le transport, avec Air France, qui possède 60 % de Transavia, une compagnie à bas coûts desservant 45 destinations en Europe et Afrique du Nord ; la SNCF avec sa filiale low cost iDTGV ; l’automobile avec Renault et sa très rentable Logan ; la finance avec ses banques en ligne à bas coûts, comme Fortuneo (Crédit Mutuel) et Boursorama. Pas de doute, le low cost fait désormais partie intégrante de la stratégie de positionnement des grands groupes. “

Source : THIBAUD BERTRAND pour LES ECHOS 3/4/2012

Written by JEAN-PAUL TREGUER

avril 22, 2012 at 8:50

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le Nouvel Economiste consacre un article aux agences de publicité low cost et salue la performance de l’agence TVLOWCOST « qui gère plus de 130 marques dans 10 pays ».

leave a comment »

Le Nouvel Economiste daté du 19 avril 2012 consacre, sous le titre : « les agences low cost »,  un article dédié aux agences de publicité low cost et salue la performance de l’agence TV LOW COST « qui gère plus de 130 marques dans 10 pays ».

Le phénomène du low cost commence, enfin, à toucher le monde de la communication. On a vu récemment se créer quelques agences qui revendiquent un positionnement low cost. Essentiellement des agences dédiées à Internet ou des entités spécialistes de l’édition. Elles ont en commun de correspondre à une forte demande de la part des annonceurs exténués par les pratiques tarifaires des agences « high cost » et leur lourdeur à répondre à leurs besoins. Plusieurs clients cités indiquent apprécier la formidable réactivité de ces agences. Elles sont non seulement moins chères, mais plus rapides et efficaces… Une réponse particulièrement adaptée à la dureté des affaires actuelles.

Un visuel clin d'oeil de l'agence TVLowCost

Un visuel clin d'oeil de l'agence TVLowCost

L’article mentionne l’agence pionnière du phénomène : TVLOWCOST lancée en 2004 par Jean-Paul Tréguer, Rodolphe Muller et leurs associés et qui s’est rapidement imposée sur le marché de la publicité télévision, au point de devenir en peu de temps la première agence en nombre de films de pub réalisés chaque année en France. Ainsi en 2011 l’agence TV Low Cost a conçu et réalisé plus de 150 spots TV et Web rien que sur le marché français. Devant ce succès, elle a très vite construit son propre réseau international et s’est implantée sur des marchés aussi différents que l’Angleterre, l’Allemagne, l’italie, la Belgique ou la Nouvelle Zélande pour ne citer qu’eux…

Citons un extrait du Nouvel Economiste sous la plume de Ariane Warlin :
« Pour démentir l’idée, assez largement répandue, que payer moins cher implique une moindre qualité, TV Low Cost, créée en 1995, se décrit même comme “l’agence qui fait plus avec moins”. Gaël Clouzard, rédacteur en chef d’Influencia, s’il rend hommage à ce groupe qui gère plus de 130 marques dans plus de 10 pays, objecte toutefois que de manière générale, “les résultats des structures qui proposent de la communication à bas prix ne sont pas encore tout à fait les mêmes que ceux des grandes agences. En revanche, pour combler le manque de moyens, elles déploient une créativité augmentée”. De la créativité, il en faut en effet pour produire plus de 900 films comme l’a fait TV Low cost au cours des sept dernières années, avec des campagnes entre autres pour Saint Maclou, Subway ou encore Weight Watchers. »

Pour lire l’intégralité de l’article : http://www.lenouveleconomiste.fr/lesdossiers/les-agences-low-cost-14528/

Written by JEAN-PAUL TREGUER

avril 20, 2012 at 4:42

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’agence TVLowCost, spécialiste de la pub télé low cost, « tire la langue à la crise » en pub télé sur les écrans de BFM TV

leave a comment »

L’agence TVLowCost, spécialiste de la pub télé low cost, « tire la langue à la crise » en pub télé sur les écrans de BFM TV

Curieux comme les publicitaires ne croient pas en la publicité…
Quasiment aucune agence de publicité ne fait de pub d’auto-promotion pour se faire connaître.
Est-ce que les agences « high cost » douteraient de leur capacité à créer de la publicité efficace et pertinente, par hasard ?

Chez TV Low Cost on croit dans l’efficacité de la publicité télévision et nous le démontrons en investissant sur des films d’auto-promotion pour nous-mêmes. Car comment pourrions-nous passer notre temps à parler des mérites de la télévision et n’en tirer aucune conséquence ? Jetez un oeil sur le spot « Tirez la langue à la crise » que nous diffusons massivement en ce moment sur les écrans de BFM TV, une chaîne qui nous permet de cibler parfaitement les leaders d’opinion et managers d’entreprises.

Au moment où quotidiennement nous sommes bombardés des mots « crise, déficit, économies, réductions de budget, inquiétude… », nous avons décidé de sourire et de proposer aux marques de croire en l’avenir en investissant sur nos « PACKS TV TOUT COMPRIS ».

Le spot de pub TVLOWCOST est en deux formats, 30 secondes et 15 secondes, et met en scène deux acteurs surprenants … Les deux co-fondateurs de l’agence : JEAN-PAUL TREGUER et RODOLPHE MULLER dans un rôle inattendu et souriant … à découvrir vite…

Written by JEAN-PAUL TREGUER

février 29, 2012 at 7:54

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’agence TV LOW COST met en scène des fleuristes parachutistes pour FLORAJET… des « parafleuristes » en quelque sorte !

leave a comment »

Les spots Florajet fleurissent en TV avec les « parafleuristes » imaginés par l’agence spécialiste de la TV économique : TVLOWCOST
FLORAJET, société lancée il y a bientôt 20 ans par PHILIPPE LEFRANCQ est devenu le 1er acteur de livraison de fleurs à domicile  (5 700 fleuristes adhérents en France) fait le … grand saut…  à la télévision sur TF1, F2, F3, F5 et la TNT.
FLORAJET a confié à l’agence spécialiste de la télévision, TVLowCost, sa nouvelle campagne de publicité.
Pour répondre aux objectifs de l’annonceur, l’Agence a crée une saga de spots TV/Web spectaculaires tournés dans la carlingue d’un avion et en chute libre avec des parachutistes professionnels.
LowCostMedia programme la 1ère vague TV à partir du 8 février pour booster les commandes de la St Valentin. Les jours de « fêtes à fleurs »…

Florajet compte déjà 3 commandes de bouquets par seconde, alors imaginez combien d’heureuses va faire la campagne TV ! 

Written by JEAN-PAUL TREGUER

février 9, 2012 at 5:36

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’agence TVLOWCOST fête ses 7 ans… 7 ans fous, fous, fous : 900 films TV & Web, 130 clients, 9 pays

leave a comment »

L’agence TVLOWCOST fête ses 7 ans… 7 ans fous, fous, fous : 900 films TV & Web, 130 clients, 9 pays… il était temps de démocratiser la publicité TV !

Le 1er Octobre 2004, dans nos locaux de LA FACTORY du 18 Villa Saint-Michel, dans le 18ème arrondissement, dans une « cave » pas très lumineuse, a démarré cette incroyable aventure.
Nous étions 4 à l’époque : RODOLPHE MULLER, CHLOE BIRON, MARION BOUILLAGUET et JEAN-PAUL TREGUER.
Nous avions une intuition et un moral d’acier : nous avions découvert que dans tous les secteurs les acteurs Low Cost commençaient à prendre des parts de marché significatives aux acteurs traditionnels « high-cost » (l’aérien, la coiffure, les fleurs, la location de voitures, l’hôtellerie …) mais, curieusement, rien dans la publicité. Aucune agence n’avait perçu l’importance de ce phénomène et le fait que de nombreux annonceurs étaient terriblement frustrés de ne pouvoir accéder à la puissance de la publicité télévision. La pub télé était chaque année plus chère que l’année précédente malgré la crise qui couvait et malgré les débuts de la fragmentation des audiences avec l’envol de la TNT.

Logo de l'agence TVLOWCOST

le nouveau logo de TVLOWCOST

Pourtant, il suffisait de les écouter ces annonceurs ! Quand on les interrogeait, ils disaient tous qu’il fallait au minimum un million d’euros d’achat d’espace pour aller en TV, sans compter les honoraires de l’agence et les coûts de réalisation du film… La note montait allègrement à 1, 3, voire 1,5 Million d’euros… Une somme inaccessible  pour la plupart des marques…
Pour quelle raison le marché publicitaire était-il « aveugle et sourd » au succès des lowcosteurs dans tous les autres métiers et n’en tirait aucune conséquence ?
Vaste sujet … Sans doute parce que c’était plus confortable ainsi. Pourquoi baisser les prix alors qu’on peut continuer à les augmenter chaque année ?
Politique de courte vue, évidemment. Il était limpide qu’un jour ou l’autre les annonceurs manifesteraient leur mécontentement et lassitude face à cette « conspiration du high-cost » comme nous l’avons baptisée ! Mais les intérêts des régies télé, des grosses agences médias et des agences conseil étaient liés depuis trop d’années pour pouvoir changer si facilement.
Autant dire que ce fut un « véritable boulevard » pour l’agence TVLOWCOST… dès le lancement de notre premier emailing présentant notre concept du « tout en un » : le « PACK TV TOUT COMPRIS« , incluant la création, la réalisation d’une SAGA de spots, le pré-test consommateur, le baromètre de notoriété IPSOS et l’achat d’espace pour un montant total de 250 000 euros tout compris, sans surprise et dépassement de budget … ce fut une avalanche de coups de fils pour en savoir plus. Beaucoup pensaient que nous nous étions trompés d’un zéro, d’autres pensaient que nos spots étaient diffusés à 3h du matin dans « Chasse et Pêche », d’autres croyaient qu’il y a avait des chausse-trappes et que tout ceci n’était pas possible.
Rapidement, devant le sérieux de notre méthode, les premiers clients sont venus : HEINZ, HERO BY WRANGLER, UNILEVER pour IGLO, FUCA, PHYTALGIC, BRIOCHES PASQUIER, de bien beaux clients qui connaissaient parfaitement la télévision et avaient compris ce que nous pouvions leur faire économiser !
7 ans plus tard, nous pouvons affirmer sans arrogance aucune que TVLOWCOST a démontré la pertinence et l’efficacité de cette approche Low Cost, la plupart de nos clients des premières années sont restés et ont grandi avec nous. La moitié des clients qui nous rejoignent sont des « primo-accédants » qui peuvent, enfin, défendre leurs couleurs en TV grâce à notre approche, l’autre moitié sont des annonceurs lassés des tarifs exorbitants et des caprices des agences de pub traditionnelles qui n’ont toujours pas compris dans quel monde difficile leurs clients se trouvent plongés. Et cette année 2011 s’avère être d’ores et déjà un « Grand Cru » avec 26 nouveaux clients gagnés depuis le 1er Janvier et sans doute plus de 160 films TV & Web réalisés avant la fin de l’année.
L’approche de TVLOWCOST se décline désormais dans 9 autres pays et également sur les médias digitaux avec DIGILOWCOST, spécialiste de l’achat des invendus sur le Web et avec LOWCOSTMEDIA, notre agence multi-médias qui achète tous les médias avec une approche économique qui fait chaque jour un peu plus la différence.
La crise qui ne cesse de s’intensifier dans tous les domaines est évidemment un puissant booster pour nos activités qui permettent aux annonceurs de communiquer puissamment en dépensant spectaculairement moins qu’avec les agences traditionnelles. Cette crise omniprésente qui nous a inspiré l’une de nos publicités d’auto-promotion, qui montre aussi que le succès ne nous monte pas à la tête et que nous savons garder le sourire en toutes circonstances !

Merde à la pub TV chère agence TVLOWCOST

Merde à la pub TV chère agence TVLOWCOST

 

Written by JEAN-PAUL TREGUER

novembre 28, 2011 at 6:00

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le low-cost restitue du Pouvoir d’achat pour permettre du « Vouloir d’achat »

leave a comment »

Le low-cost restitue du Pouvoir d’achat pour permettre du « Vouloir d’achat » !

Pouvoir d'achat et Vouloir d'achat

L’émergence du « Conso-arbitre ».

193 par mois, oui, vous avez bien lu, 193 €… Mais quel est ce chiffre, vous demandez-vous ? Tout simplement, celui des dépenses moyennes 2009 d’un ménage français, consacrées aux technologies de l’information et de la communication, soit un total annuel de 2324 € par foyer en moyenne, en hausse de 4,3 % par rapport à la même période en 2008 (source Médiamétrie). En clair, la somme consacrée par chaque famille française aux abonnements Internet, câble ou satellite pour la TV, abonnements et consommation des différents téléphones portables de la famille et divers achats de DVD, jeux vidéo, mp3 et autres écrans de télévision plats.

Crise ou pas, nos concitoyens se « ruent » sur ce type de dépenses : qu’on en juge. Selon L’Insee : « Depuis 1960, les dépenses en produits des technologies de l’information et de la communication ont progressé de 11,6% en volume par an. Au cours de la dernière décennie, elles expliquent plus de 30% de l’augmentation de la dépense des ménages ».  (source : étude de l’Omsyc : « Les pratiques de consommation des foyers en technologie de l’information et de la communication) Formidable « booster » pour la consommation, donc ? Oui, si on a la chance d’être fabricant de produits ou vendeur de services dans ces secteurs, sinon, il n’y a pas de mystère, il se pourrait que ce soit une très mauvaise nouvelle ! Car, sauf erreur de notre part, nous n’avons pas entendu parler d’une augmentation systématique du salaire mensuel des français de 193€ en 2009, pour leur permettre de satisfaire l’appétit « communicant » de leurs familles ? Alors, comment ont bien pu faire tous ces ménages pour absorber cette somme rondelette ?

Ils ont « Ar Bi Tré », arbitré, quoi ! Et oui, il va falloir se faire à ce mot, qui risque bien de devenir de plus en plus courant dans la bouche des responsables marketing. Comme il n’y a pas vraiment de miracle du côté des salaires depuis pas mal d’années, c’est en opérant des choix que le consommateur peut s’adapter à ses besoins, ses envies et celles de sa « petite famille » et Dieu sait que les jeunes enfants et adolescents ont des envies de ce côté là !

Le « témoin » le plus palpable de cet esprit d’arbitrage nous est apporté par la part de marché significative des magasins de hard-discount. Si la mère de famille plébiscite le hard discount, ce n’est pas parce que, soudain, elle est tombée amoureuse du dépouillement très « Pays de l’Est » des surfaces de vente de LIDL et autres ALDI et qu’elle ne supporte plus les « temples de l’abondance » que sont les Auchan et autres Carrefour.

C’est, soit parce qu’elle n’ « a pas le choix » du fait des ressources limitées de son ménage.

Soit, elle « a le choix » et alors, c’est une décision volontaire de sa part d’économiser sur ses courses quotidiennes pour pouvoir financer d’autres types d’achat qu’elle « valorise » plus. Rappelons que le taux de pénétration des magasins de hard discount ne cesse de progresser dans notre pays : il atteint à présent 78%, soit 21% d’augmentation, entre 2002 (57%) et 2009, (pourcentage de Français qui fréquentent le hard-discount). Cela signifie, concrètement que 4 familles françaises sur 5 (!!!), ont pris l’habitude d’aller faire régulièrement leurs courses, ou une partie de leurs courses, dans ce circuit de distribution. A titre de comparaison, rappelons que ce taux est de…95% en Allemagne, pays d’origine des enseignes phares. La France s’en rapproche inexorablement, année après année.

Un dossier du magazine L’Express a été consacré à ce que le magazine considère comme une tendance émergente de la Société française :    « LES NOUVEAUX RADINS ». Dans cet article, Olivier Geradon de Vera (vice-président Iri Secodip) brillant analyste des comportements consommateurs depuis des décennies, nous livre sa réflexion.
« Etre malin en achetant radin, c’est montrer qu’on existe. C’est un remède à l’angoisse qui saisit le consommateur en panne de repères dans un monde globalisé. »
C’est ce qui explique le succès des magasins de hard discount, car le consommateur, selon notre expert, y gagne sur trois tableaux : les prix, le temps (ce sont des magasins de proximité) et l’absence de « tentations ». Et de poursuivre : « Ici, on se protège de soi-même tout en achetant des produits de fond de placard (sucre, farine, sel, pâtes…) pour lesquels l’exigence de qualité est moindre. »

Olivier Géradon de Vera a une très belle expression qui résume parfaitement l’apport du Low-Cost et du hard discount aux consommateurs :

« Le low-cost restitue du pouvoir d’achat pour permettre du VOULOIR D’ACHAT »

C’est clair, désormais, l’implication psychologique des consommateurs va plus facilement s’orienter vers un iphone 3GS, un séjour de thalasso, une semaine en club avec les enfants, un nouvel ordinateur portable ultra-léger …que sur de nombreuses catégories de produits qui « ne font plus rêver » !

Notre « Conso-arbitre » va, en permanence, adopter un comportement d’achat différencié. Pour nombre de produits de consommation courante, de services simples, pour se rendre d’un point à un autre, pour communiquer au moindre coût et plus globalement pour tous les produits et services dans lequel son investissement psychologique personnel sera rassuré par le lowcosteur, il s’orientera vers ce type de fournisseurs qui lui permettront de faire des économies substantielles.

On a vu que cette tendance va même concerner l’automobile, objet pourtant historiquement lourdement chargé d’affectif ! Renault s’est en bonne partie sauvé grâce à l’envolée des modèles Logan et Sandero de sa filiale low-cost Dacia.
C’est que le « statut » de l’automobile au sein de nos économies riches a profondément évolué en quelques années : à fin 2009, la voiture n’ était considérée comme un « plaisir » que par 38% des français, alors que cinq ans auparavant, c’était 67% !

Bien sûr, il reste de la place pour des produits à fort investissement psychologique. Dans ce cas, le choix du « Conso-arbitre » s’orientera plus volontiers vers une grande marque, une « référence » dont il acceptera de payer le prix plus élevé. Mais il faudra que cette marque soit capable de lui procurer le degré de satisfaction qu’elle vend si « cher », au risque d’un violent retour de boomerang si ce n’est pas le cas !

Written by JEAN-PAUL TREGUER

mai 30, 2010 at 7:38

La publicité télévision, victime de la conspiration des « HIGH COSTEURS » et la dictature du Prime Time.

leave a comment »

La publicité télévision, victime de la conspiration des « HIGH COSTEURS » et la dictature du Prime Time.

En ces temps de “Da Vinci code” où tout le monde se passionne pour des conspirations imaginaires, arrêtons-nous un instant sur une « conspiration » bien réelle : celle qui met en scène trois types d’acteurs qui se sont « ligués » (consciemment ou pas) pour mettre dans la tête des annonceurs que seuls les spots diffusés en Prime Time seraient efficaces pour promouvoir leurs marques.

La « dictature du PRIME TIME ».
En persuadant les marques que seul le PRIME TIME (« Acces-Time » + « Peak Time »), soit : les écrans diffusés de 18h50 à 22h30, était susceptible de leur permettre de réussir en TV, ces acteurs ont fortement contribué à faire grimper les coûts du média, pour leur plus grand profit… et pas forcément celui des annonceurs qui ont suivi leurs conseils.
Puisque les annonceurs, ainsi conseillés, ne considèrent aller en TV qu’en PRIME TIME, il leur faut les moyens de ce choix de politique média.Grosso modo, il faut disposer d’un minimum de 1 million d’euros net en achat d’espace pour une vague TV en PRIME TIME de 2 semaines  d’action  sur  les chaînes nationales (et encore pas en grand format !), il faut y rajouter les honoraires de création de l’agence de pub, les frais de réalisation du spot TV. Ceux-ci peuvent être estimés à 500 000 euros supplémentaires (300 000 euros de production du film, en moyenne) auxquels se rajoutent 200 000 euros pour l’agence, soit un total de 1,5 million d’euros pour la 1ère vague.
Est-il utile de préciser qu’un plan d’action annuel pour permettre un soutien normal de la marque ayant choisi de céder aux « sirènes du Prime Time », nécessitera 3 vagues au moins, soit entre 3 et 4 millions d’euros.

 

Cette « dictature du PRIME TIME » fait le bonheur de 3 « alliés objectifs » :

1er gagnant : les régies TV nationales
Ainsi, les annonceurs vont-ils se « battre » pour être visibles sur les écrans du soir.
Entre 115 et 125 spots de pub par soir, en moyenne. Plus de 30 minutes de pub vendues « aux plus offrants ». Et cela promet d’augmenter sur TF1 et M6, suite à la décision surprenante de NICOLAS SARKOZY de supprimer la publicité sur les chaînes publiques. Le paroxysme ayant été atteint lors des mi-temps de coupes du monde de football : 230 000 euros le 30’’, pour parler à des sièges…vides ! (chacun sait que la mi-temps est le moment idéal pour « relâcher la pression » et que personne, ou presque, ne reste assis devant son écran télé à ce moment là.)

2ème gagnant : les super-méga agences médias « high cost »
Elles sont rémunérées à la commission. Il est simple de comprendre que plus leurs clients dépensent d’argent, plus leur revenu augmente, logique…En outre, faire du médiaplanning en PRIME TIME est on ne peut plus simple : on gère la pénurie : ce sont les chaînes qui indiquent ce qui est disponible ! Donc, une « intensité de travail » faible pour un revenu maximal … Le « jack pot », en quelque sorte !

3ème gagnant : les agences de pub traditionnelles « high cost »
Ainsi, puisque le client a dégagé un budget élevé, il est d’autant plus aisé de lui proposer un film prestigieux, tourné dans un pays lointain (en ce moment on parle beaucoup de l’Uruguay dans les agences parisiennes, car elles connaissent tout de l’Afrique du Sud et de L’Argentine…), avec un réalisateur star du microcosme publicitaire. Ce qui permettra à l’agence de « briller » devant les jurys créatifs de la multitude de Grands Prix et Trophées qui permettent aux agences de « s’auto congratuler » en toutes saisons…
Et la rémunération de l’agence, généralement un pourcentage du budget géré, s’en trouve augmentée, tout naturellement !

Et la « boucle est bouclée » et tout ce beau monde continue de développer forces argumentations sur l’excellence des écrans Prime Time, sans que personne ne remette en cause sérieusement ce dogme… sauf l’agence TV économique, TVLowCost, évidemment. Mais, pas de souci, cette position de « seul contre tous » ne nous déplaît pas vraiment…

Le low cost restitue du Pouvoir d’achat aux consommateurs pour financer du « Vouloir d’achat »!

leave a comment »

IPHONE TVLOWCOST

Regardons les choses en face: on va de plus en plus vers une “bi-polarisation” de la consommation. Le “luxe et le futile” d’un côté et le “low cost et le fonctionnel” de l’autre. Rien de nouveau direz-vous ? Cela fait des dizaines d’années que c’est le cas. Oui et Non… Car ce qui est nouveau c’est que c’est le MEME CONSOMMATEUR qui va consommer du luxe et du low cost, en même temps et sans état d’âme! A l’origine de ce phénomène, la modification très profonde de la structure des dépenses des ménages français causée principalement par l’irruption des technologies de la communication au sein des familles : téléphonie mobile et Internet qui créent des dépenses de plus en plus lourdes dans le budget des familles. 152 € par mois, oui, vous avez bien lu, 152 €… Mais quel est ce chiffre, vous demandez-vous ? Tout simplement, celui des dépenses moyennes mensuelles d’un ménage français, consacrées aux technologies de l’information et de la communication. En clair, la somme consacrée par chaque famille française aux abonnements Internet, câble ou satellite pour la TV, abonnements et consommation des différents téléphones portables de la famille et divers achats de DVD, mp3 et autres écrans de télévision plats. Nos concitoyens se « ruent » sur ce type de dépenses : qu’on en juge. Selon L’Insee : « Depuis 1960, les dépenses en produits des technologies de l’information et de la communication ont progressé de 11,6% en volume par an. Au cours de la dernière décennie, elles expliquent plus de 30% de l’augmentation de la dépense des ménages ». (source : étude de l’Omsyc : « Les pratiques de consommation des foyers en technologie de l’information et de la communication) Formidable « booster » pour la consommation, donc ? Oui, si on a la chance d’être fabricant de produits ou vendeur de services dans ces secteurs, sinon, il n’y a pas de mystère, il se pourrait que ce soit une très mauvaise nouvelle ! Car, sauf erreur de notre part, nous n’avons pas entendu parler d’une augmentation systématique des salaires mensuels des français de 152€, pour leur permettre de satisfaire l’appétit « communicant » de leurs familles ? Alors, comment ont bien pu faire tous ces ménages pour absorber cette somme rondelette ?
Ils ont « Ar Bi Tré », arbitré, quoi ! Et oui, il va falloir se faire à ce mot, qui risque bien de devenir de plus en plus courant dans la bouche des responsables marketing de toute entreprise en relation avec le consommateur final…Comme il n’y a pas vraiment de miracle du côté des salaires depuis pas mal d’années, c’est en opérant des choix que le consommateur peut s’adapter à ses besoins, ses envies et celles de sa « petite famille » et Dieu sait que les jeunes enfants et adolescents ont des envies de ce côté là !
Si la mère de famille plébiscite le hard discount, ce n’est pas parce que, soudain, elle est tombée amoureuse du dépouillement très « Pays de l’Est » des surfaces de vente des Lidl, Aldi, Ed et autres Leader Price et qu’elle délaisse avec bonheur les « temples de l’abondance » que sont les Auchan et autres Carrefour.
C’est, soit parce qu’elle n’ « a pas le choix » du fait des ressources limitées de son ménage.
Soit, elle « a le choix » et alors, c’est une décision volontaire de sa part d’économiser de l’argent sur ses courses quotidiennes pour pouvoir financer d’autres types d’achat qu’elle « valorise » plus. Rappelons que le taux de pénétration des magasins de hard discount ne cesse de progresser dans notre pays : il atteint à présent 72 %, contre 55, 3% en l’an 2000. Cela signifie, concrètement que plus de deux familles françaises sur trois (!!!), ont pris l’habitude d’aller faire régulièrement leurs courses, ou une partie de leurs courses, dans ce circuit de distribution. A titre de comparaison, rappelons que ce taux est de 77% en Espagne et de …95% en Allemagne, pays d’origine de Lidl et Aldi.
Un dossier du magazine L’Express de 2005 était consacré à ce que le magazine considère comme une tendance émergente de la Société française : « LES NOUVEAUX RADINS ». Dans cet article, écrit par Alexandre Lévy, notre cher ami Olivier Geradon de Vera (vice-président Iri Secodip) brillant analyste des comportements consommateurs depuis des décennies, nous livre sa réflexion. « Etre malin en achetant radin, c’est montrer qu’on existe. C’est un remède à l’angoisse qui saisit le consommateur en panne de repères dans un monde globalisé. » C’est ce qui explique le succès des magasins de hard discount, car le consommateur, selon notre expert, y gagne sur trois tableaux : les prix, le temps (ce sont des magasins de proximité) et l’absence de « tentations ». Et de poursuivre : « Ici, on se protège de soi-même tout en achetant des produits de fond de placard (sucre, farine, sel, pâtes…) pour lesquels l’exigence de qualité est moindre. »
Olivier Géradon de Vera a une très belle expression qui résume parfaitement l’apport du Low Cost et du hard discount aux consommateurs :
« Le hard discount restitue du pouvoir d’achat pour permettre du VOULOIR D’ACHAT »C’est clair, désormais, l’implication psychologique des consommateurs va plus facilement s’orienter vers un ipod, un iphone, un séjour de thalasso, une semaine en club avec les enfants, un nouvel ordinateur avec écran plat…que sur de nombreuses catégories de produits qui « ne font plus rêver » ! Notre « Conso-arbitre » va, en permanence, adopter un comportement d’achat différencié. Pour les produits de consommation courante, ou les services lui permettant de se rendre d’un point à un autre, ou de communiquer au moindre coût, il s’orientera vers des fournisseurs low-cost. Et pour les produits ayant un impact sur son image, la valorisation de soi, voire son accomplissement, son choix s’orientera plus volontiers vers une grande marque. Bref, il pourra acheter dans son hypermarché une poudre à lessiver low-cost et en sortant rentrer dans une parfumerie pour s’offrir un parfum d’une grande marque.

Dans le domaine qui est le nôtre, en « B to B » comme on dit, c’est la même chose. Quand un annonceur choisit de travailler avec TVLowCost, il le fait aussi parcequ’il sait qu’il va , ainsi, « libérer du pouvoir d’achat » qu’il va pouvoir consacrer à d’autres investissements ou tout simplement pour améliorer son résultat en fin d’année.

Alors, nous vous prédisons un avenir radieux pour les entreprises low cost… comme pour celles du luxe, d’ailleurs. Le paradoxe de la consommation est là, durablement!

Written by JEAN-PAUL TREGUER

janvier 2, 2008 at 8:47

%d blogueurs aiment cette page :