TVLowCost, l'agence TV conseil en publicité télé économique

L'Agence TV Low Cost spécialisée publicité TV

Posts Tagged ‘Prime Time

La « saga TV des rouleaux à patisserie Menophytea Ventre Plat » s’enrichit d’un nouvel épisode signé par l’agence TVLowCost : « A la ménopause, Menophytea s’impose ».

leave a comment »

La saga TV Menophytea de TVLowCost
La saga TV Menophytea de TVLowCost

La « saga TV des rouleaux à patisserie Menophytea Ventre Plat » s’enrichit d’un nouvel épisode signé par l’agence TVLowCost dans un MENO-CENTER: « A la ménopause, Menophytea s’impose ».
Depuis 3 ans, l’agence TVLowCost développe une saga télévisuelle qui met en scène une femme ménopausée qui essaie de combattre son petit ventre de la cinquantaine en passant un rouleau à patisserie sur son ventre… avant de découvrir qu’une meilleure solution existe : MENOPHYTEA VENTRE PLAT.
Cette création publicitaire télé humoristique et surprenante a été plébiscitée par les consommatrices qui ont permis à la marque de devenir le N°1 des compléments alimentaires vendus en pharmacie.
Après trois ans d’utilisation de ce premier film, la marque a demandé à son agence publicitaire TVLowCost de développer un nouvel opus de la SAGA TV. Cette fois-ci, l’agence a proposé de créer le concept de MENO-CENTER, lieu fictif où des femmes ménopausées seraient supposées avoir des cours collectifs de maniement du rouleau à patisserie sur leurs petits-ventres, sous la direction d’une coach… Avant de découvrir qu’il existe une méthode bien plus efficace !
Cette publicité télévision est diffusée à partir de juillet 2009 sur l’ensemble des grandes chaînes hertziennes TF1, F2, F3, F5
Pour visionner cette nouvelle saga tv de TVLowCost, cliquer ici

Même NONCE PAOLINI, PDG de TF1 le dit : « Les annonceurs d’aujourd’hui sont dans une stratégie de low-cost ! »… et TVLowCost s’en réjouit chaque jour !

leave a comment »

Nonce Paolini de TF1 constate que les annonceurs adoptent des stratégies low-cost

Nonce Paolini de TF1 constate que les annonceurs adoptent des stratégies low-cost

Même NONCE PAOLINI, PDG de TF1 le dit : « Les annonceurs d’aujourd’hui sont dans une stratégie de low-cost ! »… et TVLowCost s’en réjouit chaque jour ! (articles du FIGARO du 25 Juin 2009 et de L’EXPRESS du même jour)

Depuis des années, nous répétons inlassablement que certains tarifs des chaînes TV nationales sont trop élevés et que les annonceurs devraient y réfléchir à deux fois avant d’accepter de payer n’importe quel écran à des prix peu justifiables en termes d’efficacité, de qualité des audiences ou de saturation publicitaire de ces « tunnels de pub »…
Seulement voilà, le « panurgisme » des agences de pub et des agences médias continuait inlassablement à leur faire recommander à leurs clients d’investir sur ces chaînes et ces créneaux très chers et parfois peu compatibles avec le budget réel dont la marque dispose. Plus grave, sans que ces « conseils » les alertent sur la saturation des écrans de Prime Time qui explique un ras-le-bol assez généralisé des consommateurs qui n’en peuvent plus de ce bombardement de spots entrecoupés de bilboards et de bandes d’auto-promo des chaînes.
Rappelons qu’un téléspectateur de prime time est soumis en moyenne à 120 spots par soirée, qui peut, vraiment, résister à cela ?
Vous ? Votre famille ? En tout cas pas moi ! Alors demandez-vous ce que vous faites quand démarrent ces tunnels de pubs interminables le soir ? Vous restez bien sagement devant votre écran de pub ou vous en profitez pour faire autre chose ? Honnêtement, essayez de répondre à cette question …

Il aura donc fallu LA CRISE… pour que les mentalités commencent à bouger et que le BON SENS commence à gagner du terrain, il aura aussi fallu notre propre travail permanent « d’évangélisation » des annonceurs (nous en avons rencontré tout de même près de 3 000 en quatre ans) à qui nous avons démontré, en long, en large et en travers, qu’il était possible de faire « autrement » et que la publicité télé low-cost faisait du sens et était redoutablement efficace. Il aura fallu que les budgets marketing soient coupés, pour que les entreprises « ouvrent leurs yeux » un peu plus et se posent les bonnes questions sur la justification de certains tarifs pratiqués. Les choses ont, enfin, commencé à vraiment bouger… Les baisses de Chiffres d’Affaires des chaînes hertziennes le démontrent (en partie) et les réajustements des négociations tarifaires des régies sont un signal important en cette année 2009 !

Et les clients qui se tournent vers notre approche low-cost sont de plus en plus nombreux : depuis janvier 2009, l’Agence TVLowCost a ainsi gagné 20 nouveaux clients, rien que pour le marché français ! Certains considèrent TVLowCost comme « l’agence née de la crise »… sauf que nous existions bien avant ! Et notre discours n’a pas varié depuis le premier jour : la télévision est, sans aucun doute possible, le média le plus efficace, à condition de l’acheter « autrement » et de ne pas accepter de payer des coûts au contact trop élevés.
Si aujourd’hui tant de nouveaux clients rejoignent les agences de TVLowCost un peu partout… n’est-ce pas la meilleure démonstration que, comme le dit NONCE PAOLINI de TF1, « Les annonceurs d’aujourd’hui sont dans une stratégie low-cost » !

Avec l’effondrement du prix des spots télé, l’agence TV Low Cost crie haut et fort « MERDE A LA CRISE ! » avec son Pack TV tout compris à 150 000 euros pour la rentrée 2009

leave a comment »

l'agence TVLowCost tire la langue à la crise !

l'agence TVLowCost tire la langue à la crise !

Avec l’effondrement du prix des spots télé, l’agence TV Low Cost crie haut et fort « MERDE A LA CRISE ! » avec son Pack TV tout compris à 150 000 euros pour la rentrée 2009
Quand tout le monde fait grise mine dans notre profession, nous, nous démontrons aux annonceurs que cette année 2009 est la meilleure année depuis très longtemps pour propulser sa marque en publicité télévision nationale ! Jamais les grandes chaînes n’ont sans doute été aussi abordables, se priver de la télé en 2009 serait vraiment dommage !
Alors, pourquoi ne pas jeter un oeil sur notre Pack TV de rentrée : le Pack TV tout compris « MERDE A LA CRISE! » : 150 000 euros tout compris pour la création, la réalisation d’un film créatif et de qualité, trois semaines de campagne sur TF1, F2, F3, F5, M6, C+ pour une centaine de spots… ce serait vraiment idiot de passer à côté de l’année la moins chère de l’histoire de la pub télé, non ?

Encore une nouvelle saga TV pour les cornichons KÜHNE mitonnée par l’agence TVLowCost. A déguster « plutôt 2 fois KÜHNE » !

leave a comment »

La SAGA TV pour les cornichons KÜHNE créee par TVLowCost

La SAGA TV pour les cornichons KÜHNE créee par TVLowCost

Encore une nouvelle saga TV pour les cornichons KÜHNE mitonnée par l’agence TVLowCost. A déguster « plutôt 2 fois KÜHNE » !

La marque de cornichons Kühne, spécialiste européen des cornichons aigre-doux, lance sa première campagne TV en France avec une saga de 4 spots signée TVLowCost qui seront diffusés sur toutes les grandes chaînes à partir du 10 Juin. La signature de la marque devient « Kühne, plutôt 2 fois Kühne ! »

La marque Kühne, née en Allemagne en 1722 présente dans l’ensemble des enseignes de la Grande Distribution française depuis dix ans, est le grand spécialiste européen des cornichons aigre-doux.
La particularité de Kühne est d’offrir des cornichons de type « anglo-saxons », plutôt de grosse taille et au goût aigre-doux, alors que le marché français est orienté vers les petits cornichons vinaigrés : Kühne propose ainsi de la différence et de la nouveauté sur un marché très traditionnel. Au-delà des cornichons, la marque est présente avec des produits comme les oignons frits, le raifort et divers légumes condimentaires, qui sont autant de spécialités.
Kühne s’est en effet développée en proposant des goûts et des recettes originaux et inhabituels par rapports aux produits classiques du marché français. Après des années de communication en affichage, la marque accélère son développement à travers la publicité télévision sur les grandes chaînes qu’elle a confié à l’agence TVLowCost.

Pour voir les spots : CLIQUEZ ICI

La SAGA TV de l’agence TVLowCost pour MENOPHYTEA a permis au Laboratoire PHYTEA de passer de 1 à 50 Millions d’euros en cinq ans !

leave a comment »

L'un des visuels clefs de la SAGA TV MENOPHYTEA créée par TVLowCost

L'un des visuels clefs de la SAGA TV MENOPHYTEA créée par TVLowCost

La SAGA TV de l’agence TVLowCost pour MENOPHYTEA a permis au Laboratoire PHYTEA de passer de 1 à 50 Millions d’euros en cinq ans !
C’est vrai qu’on est « pas peu fiers » du succès de nos campagnes publicitaires multi-médias pour notre client PHYTEA, en particulier celles de MENOPHYTEA et PHYTALGIC. Cette société a connu la plus forte croissance jamais arrivée dans le domaine des compléments alimentaires en France. Partie de zéro il y a cinq ans, elle est maintenant le N°1 des compléments alimentaires et a dépassé des acteurs historiques puissants présents depuis plus de 30 ans sur ce marché !
En 4 ans de collaboration, nous avons signé une dizaine de films TV et de nombreux spots radio.
Alors quand le Président du Laboratoire, LAURENT MALLET donne une interview au Magazine L’ENTREPRISE de Mai 2009 et y déclare : « Grâce à la dizaine de campagnes publicitaires que nous avons confiées à TVLowCost, notre Chiffres d’Affaires est passé de 1 à 50 Millions d’euros en 5 ans » … on est particulièrement touchés et heureux !

Le magazine L’ENTREPRISE de mai 2009 le dit : « Profitez de la pub télé low-cost » et cite les success-stories de nombreux clients de l’Agence TV Low Cost !

leave a comment »

Les success stories des clients de l'Agence TVLowCost

Les success stories des clients de l'Agence TVLowCost

Le magazine L’ENTREPRISE de mai 2009 le dit : « Profitez de la pub télé low-cost » et cite les success-stories de nombreux clients de l’Agence TV Low Cost !
Sous la plume de la journaliste Corine Moriou, un long dossier de 4 pages est consacré à ce sujet. Le magazine nous donne abondament la parole et surtout, développe plusieurs success-stories de clients ayant fait appel aux services de l’agence TVLowCost, notamment PHYTEA avec le succès des marques MENOPHYTEA et PHYTALGIC, ORDISSIMO pour les ordinateurs simplifiés et OPTIMHOME le spécialiste de l’immobilier à domicile.

EXTRAITS :
Est-ce à dire que la télévision n’est réservée qu’aux géants ? « Bien sûr que non, rétorque Jean-Paul Tréguer, le président-fondateur de TVLowCost, qui vient de lancer son pack télé « Merde à la crise ». Pour 150 000 euros, une PME peut s’acheter trois semaines de campagne publicitaire sur TF1, France Télévisions, Canal+, avec prétest consommateurs, baromètre Ipsos et film compris. » C’est la récession, vous hésitez ? Justement, c’est le moment de vous lancer afin de vous distinguer de vos concurrents. N’oubliez pas que la télévision est le média le plus efficace.

Le succès de ORDISSIMO
« Coup de poker pour Ordissimo, le fabricant d’ordinateurs pour les nuls : il a déboursé 300 000 euros pour une campagne sur TF1, France 2, France 3 et France 5, soit 10 % de son chiffre d’affaires. « Le spot de 25 secondes, qui passait entre 8 et 18 heures, nous a permis de multiplier nos ventes par quatre par rapport à novembre 2007, se réjouit Christophe Berly, cofondateur d’Ordissimo. Avec une nouvelle campagne en 2009, nous visons un chiffre d’affaires en croissance, avoisinant les 4 à 5 millions d’euros. »

Le réseau d’agents immobiliser à domicile OPTIMHOME
« OPTIMHOME, la marque de l’immobilier à domicile, voulait recruter des franchisés, dit Jean-Paul Tréguer. Avec un budget de 20 000 euros, nous lui avons conçu une campagne sur BFM TV. Celle-ci a accru sa notoriété et lui a permis d’élargir son réseau. »

L’incroyable succès du groupe PHYTEA dans les compléments alimentaires
« L’humour aussi séduit les spectateurs. Une femme passe un rouleau à pâtisserie sur son ventre. Il y a moins douloureux : Ménophytea Ventre Plat, en vente dans les pharmacies et parapharmacies. C’est l’une des marques phares de Phytea, une société créée en 2003, aujourd’hui numéro 2 des compléments alimentaires. « Grâce à la dizaine de campagnes publicitaires que nous avons confiées à TVLowCost, nous sommes passés de 1 à 50 millions d’euros de chiffre d’affaires. Si la télé a un impact formidable, nous n’avons toutefois pas négligé la publicité dans la presse écrite et à la radio », souligne Laurent Mallet, le président de Phytea. Une success story qui fait pâlir d’envie tous les créateurs d’entreprise !

L’agence TV Low Cost lance son « PACK TV NO COST ETE 2009 » : 130 000 euros pour une puissante campagne TV sur TF1, F2, F3, F5, M6, C+. 130 spots, 300 GRP. Cet été, TVLowCost est encore moins cher que TVLowCost !

leave a comment »

Le PACK TV NO COST de l'Agence TVLowCost

Le PACK TV NO COST de l'Agence TVLowCost

L’agence TV Low Cost lance son « PACK TV NO COST ETE 2009 » : 130 000 euros pour une puissante campagne TV sur les grandes chaînes TV. 130 spots, 300 GRP. Cet été, TVLowCost est encore moins cher que TVLowCost !

L’été est un moment particulièrement propice pour les marques qui veulent gagner des points de notoriété et se préparer une rentrée triomphante au moindre coût. En effet, la moitié du marché publicitaire en télévision fait une pause à compter de fin juin avant de reprendre fin août pour accompagner la rentrée. L’encombrement des écrans publicitaires télé sur les grandes chaînes est donc fortement réduit pendant la période estivale. Il est, de ce fait, beaucoup plus facile d’émerger ! Par ailleurs, les régies publicitaires télévision baissent fortement leurs tarifs pour séduire les annonceurs moins « moutonniers ». Ces baisses sont tout à fait spectaculaires depuis des années et devraient être encore plus marquées cet été 2009, compte tenu de la crise économique et des tensions fortes sur les prix des spots qui s’exercent depuis le début de l’année. Ces baisses tarifaires sont très supérieures à la baisse relative des audiences, c’est la « loi de l’offre et de la demande »… et les chaînes font tout ce qu’elles peuvent pour attirer les annonceurs en TV.
Car, l’information importante à connaître, c’est que pendant l’été, les Français continuent à regarder la TV!
D’abord, contrairement aux idées reçues, la France ne « ferme pas » en Août… Ce qui était vrai il y a quarante ans, ne l’est plus majoritairement !
Ainsi 51% de nos concitoyens ne partent pas en vacances d’été et lorsqu’ils le font, c’est majoritairement pour un court séjour en dehors de chez eux : savez-vous que la durée moyenne des congés en dehors de chez soi est de 5,1 nuitées seulement !
Ensuite, les Français favorisent massivement les congés en France. C’était déjà le cas en 2008 avec 83% des Français qui sont restés sur le territoire national, on peut aisément imaginer que la crise aidant, ce sera encore plus en 2009. Nos concitoyens vont donc favoriser les congés sur notre territoire national… sur un lieu muni d’un poste de télévision, bien sûr ! Ainsi, 65% des Français partis en vacances d’été sont sur un lieu disposant d’un téléviseur. Car l’audience en TV ne baisse que très légèrement, ainsi, elle s’établit en moyenne à 2h59/ jour et en croissance constante depuis dix ans avec +21 minutes gagnées versus 1998. D’ailleurs, les chaînes de télévision ne s’y trompent pas. Il y a quelques années l’été était consacrée aux rediffusions de programmes vus et revus, depuis lors, l’été est consacré aux « séries de l’été » et autres programmes de télé-réalité fortement soutenus par les chaînes. Preuve, s’il en était besoin, que les chaînes considèrent cette période comme parfaitement « normale » et stratégique.
Le « PACK TV NO COST ETE » lancé par l’agence TVLowCost en est à sa troisième édition. Sur les deux étés précédents nous avons largement démontré la pertinence de notre approche aux annonceurs nous ayant fait confiance. L’été ça marche ! Quand on regarde les courbes de saisonnalité des ventes de nombreuses catégories de produits, on voit que l’été reste dans la plupart des cas au même niveau que les mois autour.
Alors, pourquoi se priver de cette formidable occasion de booster sa notoriété au moindre coût ?

Quelle indigestion de Packs pub en tous genres ! « Pack pub TV tout compris », « Pack Ciblage TV », « Pack TV Access », « Pack Puissance TV », « Pack Optimal TV », « Pack Contacts TV + Web », « Pack TV National », « Pack TV Premier », « Pack TV Performances », « Pack TV + renfort Web », Pack TV Anti-Crise » … Bravo à nos concurrents pour leur imagination fertile !

leave a comment »

Quelle indigestion de Packs en tous genres ! « Pack pub TV tout compris », « Pack ciblage TV », « Pack TV Access », « Pack Puissance TV », « Pack Optimal TV », « Pack Contacts TV + Web », « Pack TV National », « Pack TV Premier », « Pack TV Performances », « Pack TV + renfort Web », Pack TV Anti-Crise » … Bravo à nos concurrents pour leur imagination fertile !

Quand l’Agence TVLowCost s’est lancée sur le marché de la pub télévision en France, le 1er Octobre 2004, nous avons été les premiers à créer le concept de Packs Pub TV Tout Compris intégrant la création publicitaire, la réalisation d’une saga de films TV, le pré-test consommateur, le baromètre de notoriété chez IPSOS, le média-planning et l’achat d’espace avec un minimum de 100 spots et trois semaines de campagne sur les grandes chaînes hertziennes, le tout pour un budget total garanti de 250 000 euros.

Devant le succès immédiat de notre approche : nous avons convaincu 22 clients dès la première année de l’agence TV Low Cost, quelques petits malins ont commencé à utiliser nos propres mots pour se lancer eux aussi sur le marché des « agences TV » en conjugant dans tous les sens le concept de « Packs TV »… au point de commencer à confuser pas mal d’annonceurs croyant qu’il s’agissait de nous… c’était, d’ailleurs, bien l’intention de ces agences débordantes d’imagination !
4 ans après, force est de constater que ces agences ne sont pas allées bien loin, tant mieux, mais plus grave, tous les médias se mettent maintenant à adopter le terme de « Pack » à tout bout de champ. La « crise » actuelle semble d’ailleurs booster l’utilisation à tout bout de champ de ce terme qui finit par devenir complètement générique…

Chez TVLowCost, nous tirons la langue à la sinistrose et au défaitisme avec notre « PACK TV MERDE A LA CRISE ! »

leave a comment »

TVLowCost tire la langue à la crise

TVLowCost tire la langue à la crise

Chez TVLowCost, nous tirons la langue à la sinistrose et au défaitisme avec notre « PACK TV MERDE A LA CRISE ! »

Vous êtes « pieds et poing liés » avec des agences « high cost » ? Tranchez dans le vif ! Chez TV Low Cost on voit en toute crise une opportunité !

leave a comment »


La crise, la récession, la dé-consommation, la baisse des investissements publicitaires… STOP ! Chez TV Low Cost on voit en toute crise une opportunité !
Notamment celle de trancher dans les liens d’exclusivité qui les lient avec des agences traditionnelles « high cost » !

Voyons les choses positivement, la crise pousse les entreprises à baisser tous leurs investissements, à commencer par les plus « simples » à couper : la publicité ! Ce qui peut apparaître comme une mauvaise nouvelle, ne l’est pas forcément ! En effet, cette contraction des budgets va pousser les annonceurs à « ré-inventer » leur manière d’investir et les inciter à regarder autour d’eux quels sont les solutions plus économiques et malines de dépenser leurs budgets de ommunication. Adopter ce que nous avons baptisé la « LowCost Attitude »…Les inciter à trancher dans les accords d’exclusivité qu’ils ont à tort signé avec des agences de publicité ou des centrales médias ! Car, en temps de crise, il est fondamental d’être LIBRES pour saisir toutes les opportunités qui se présentent et elles sont nombreuses !
Chez TVLowCost depuis janvier 2009, nous avons crée plusieurs nouveaux Packs TV tout compris qui correspondent particulièrement bien aux attentes des annonceurs chahutés par la crise : qu’on en juge :
– Le « PACK TV MERDE A LA CRISE ! » qui permet d’agir puissamment en télé dès 150 000 €
– Le « PACK PARRAINAGE TV + SPOTS TV » qui concilie les avantages du sponsoring TV sans ses inconvénients à partir de 300 000 €
– Le « PACK 3 VAGUES TV TOUT COMPRIS » qui permet de construire une vraie stratégie télé pour 400 000 €

Rien d’étonnant à ce que depuis janvier 2009, 13 nouvelles marques nous aient rejoints… Juste logique… Les annonceurs qui ont la LowCost Attitude reconnaissent en nous un partenaire réactif et souple qui leur correspond parfaitement !

Le site tpe-pme.com du groupe Les Echos consacre un long article au phénomène low-cost et fait un zoom sur l’Agence TV Low Cost, sur notre « Pack TV Merde à la crise ! » et sur le Club LowCost Attitude.

leave a comment »

Le site tpe-pme.com du groupe Les Echos consacre un long article au phénomène low-cost et fait un zoom sur l’Agence TV Low Cost et sur le Club LowCost Attitude.
Sous le titre « Low-cost, la révolution du business », on peut y lire sous la plume de Valérie Talmon:
« Autre exemple, cette fois dans le secteur de la publicité, avec TVLowcost. Il y a 4 ans, Jean-Paul Tréguer révolutionnait le monde de la publicité télévisuelle avec TVLowcost : « Pour réussir à proposer des coûts aussi bas, nous avons coupé dans l’inutile qui coûte cher. Pas de bureau luxueux, pas de flotte de voiture, pas de salaires mirobolants mais des associés, tournage en caméra numérique en France, etc. Nous réalisons également de l’achat d’espace publicitaire mieux ciblé et donc plus efficace : pas de prime-time, dispendieux, mais d’autres plages horaires où les gens sont plus attentifs mais qui coûtent 8 à 10 fois moins cher . » Aujourd’hui, avec 11 filiales partout dans le monde, il lance le Pack TV « Merde à la crise !» : 150 000 euros tout compris pour une puissante campagne de 3 semaines en TV sur les grandes chaînes, pré-test consommateurs, baromètre IPSOS et film compris… de quoi booster les ventes et la présence à l’esprit des marques en cette période de grande morosité ! »
« Le low-cost est une méthode de travail applicable à 100 % des métiers. Cela consiste en une simplification des process, la supression de confort inutile, au partage de travail avec le consommateur, ceci au profit d’une réduction drastique. Il y a 4 ans, le low-cost était vu comme une offre de mauvaise qualité. Plus aujourd’hui ! Cela correspond à une tendance lourde de consommation.
Pour réussir une stratégie low-cost, il faut partir d’une page blanche. Un créateur d’entreprise, démarrant sans aucune charges lourdes, aura tout de suite plus de chance de réussir qu’un entreprise existante qui doit gérer des salaires, des bâtiments, etc…
Dans le low-cost, il faut savoir remettre en cause tous les tabous d’un métier, avoir un véritable comportement d’innovation et être rapide pour aller plus vite que les autres. Dans chaque secteur, 10 à 15 % des parts de marché seront dévolues au low-cost. Ce n’est pas le fruit d’une crise, mais une segmentation nouvelle ! »
http://lowcostattitude.wordpress.com

pour lire l’intégralité de l’article

L’Agence TV Low Cost tire la langue à la crise avec le PACK TV MERDE A LA CRISE ! 150 000 euros tout compris une puissante campagne sur TF1, F2, F3, F5, M6, C+

leave a comment »

TVLowCost lance le PACK TV "MERDE A LA CRISE !"COMMUNIQUE DE PRESSE /// PARIS, le 20 Février 2009

TVLowCost crée l’événement avec le PACK TV « MERDE A LA CRISE !»
150 000 euros tout compris pour une puissante campagne de 3 semaines en TV sur TF1, F2, F3, F5, M6, C+, pré-test consommateurs, baromètre IPSOS et film compris… de quoi booster les ventes et la présence à l’esprit des marques en cette période de grande morosité !

En rendant la pub TV nationale accessible à toutes les marques, la 1ère agence de pub internationale low-cost, TVLowCost, impose son modèle particulièrement pertinent en cette période de nécessaire réduction des coûts.

En 4 ans à peine, TVLowCost s’est imposée grâce à son innovation, les « Packs TV tout compris » : des filiales dans 11 pays, création d’une centrale média LowCostMedia, 115 clients TV gérés, plus de 500 spots TV réalisés à ce jour, un livre fondateur de la méthode « LowCost Attitude » et un Club et Blog de réflexion sur le low cost : http://lowcostattitude.wordpress.com/
Le nouveau groupe publicitaire international d’origine française, 100% indépendant, emploie 200 collaborateurs et réalise 35 Millions d’euros de Marge Brute.
En ces temps difficiles, où toutes les entreprises doivent réduire leurs coûts, la méthode TVLowCost fait la différence par rapport aux agences de pub « High Cost » en rendant enfin accessible le média le plus puissant pour promouvoir et défendre une marque.

Lancée le 1er Octobre 2004 par Jean-Paul TREGUER, PDG, et Rodolphe MULLER, DG-Directeur de création et leurs associés, la 1ère agence de pub low-cost a bouleversé le marché de la pub télévision avec le concept des « Packs TV tout compris » qui permet aux annonceurs d’aller en TV sur les grandes chaînes nationales dès 150 000 euros tout compris pour une campagne puissante de 3 semaines (incluant la création, la réalisation des spots, un pré-test consommateur, un baromètre IPSOS et 100 spots sur TF1, F2, F5, M6, C+).
Citons quelques clients ayant fait confiance à l’agence : HEINZ, BRIOCHES PASQUIER, GOODYEAR, SAINT-MAMET, MENOPHYTEA, MONTFORT, SOIGNON, AMBIANCE TIFFANY, RICOH, FERVEX, BAYER, MERCK, BUBENDORFF, ORDISSIMO, UNILEVER, WATERAIR…

Pour 2009, forte de sa puissance d’achat sur le marché de la TV et de la production de films, l’agence frappe fort avec le PACK TV « MERDE A LA CRISE ! » qui permet de programmer environ 100 spots pendant 3 semaines sur les grandes chaînes TF1, F2, F5, M6, C+, création, pré-test consommateurs, baromètre IPSOS et réalisation des films TV compris
De quoi permettre aux entreprises de booster leurs ventes et notoriétés dans un contexte où il est plus vital que jamais pour les marques de communiquer fortement en télévision sur leur différence et plus-produits envers les consommateurs.

Pour plus d’informations : JEAN-PAUL TREGUER, PDG au 06 08 21 03 98

Vos concurrents s’essouflent et font des coupures dans leurs budgets publicitaires ? Donnez un « coup de fouet » à votre marque avec le « Pack Parrainage TV + Spots TV » de l’Agence TV Low Cost

leave a comment »


Vos concurrents s’essouflent et font des coupures dans leurs budgets publicitaires ? Donnez un « coup de fouet » à votre marque avec le « Pack Parrainage TV + Spots TV » de l’Agence TV Low Cost
Communiquer en temps de crise, tout le monde le sait, est la meilleure manière de prendre des parts de marché à ses concurrents. Mais c’est souvent plus façile à dire qu’à faire… Chez TVLowCost nous avons conçu notre nouveau « Pack Parrainage TV + Spots TV » pour permettre à toutes les marques de s’exprimer fortement en télévisions nationales avec un budget réduit dès 300 000 euros tout compris. Ce nouveau Pack dans notre gamme de « Packs TV tout compris » qui en compte déjà 5 autres (démarrant à 130 000 euros avec le « Pack NO Cost » ), réunit les avantages du Parrainage TV en Prime Time associé à une puissante vague de 3 semaines de spots TV économiques pour développer tous les arguments produits de votre marque.
On prend ainsi « le meilleur des deux mondes » : la puissance du Prime Time, sans ses inconvénients (puisque les billboards et bandes annonces sont hors des écrans publicitaires saturés) en combinaison avec des spots TV placés sur les meilleurs écrans efficaces de la télé économique.
De quoi donner un « coup de fouet » aux ventes et à la notoriété de votre marque.
Avec ce nouveau « Pack Parrainage TV + Spots TV », l’Agence TV Low Cost démontre qu’être spécialiste de la télévision low cost, c’est vraiment rechercher les meilleures façons d’investir intelligement son argent en pub télé !

LA TRIBUNE du 9 février 2009 consacre une large part de son article « les campagnes low-cost gagnent du terrain » à l’agence TV Low Cost.

leave a comment »

article-la-tribune

LA TRIBUNE du 9 février 2009 consacre une large part de son article « les campagnes low-cost gagnent du terrain » à l’agence TV Low Cost.
RODOLPHE MULLER, DG France et directeur de la création de TVLowCost est interviewé : « Nous avons produit en 2008 près de 200 films pour une cinquantaine d’annonceurs en France. Notre méthode industrialisée de production et d’achat d’espace tant en télévision et sur le Web a donc été comprise par les annonceurs. »

Le « Pack Parrainage TV & Spots TV » dès 300 000 euros tout compris de l’agence TV Low Cost allie PUISSANCE du parrainage TV et PERTINENCE de la pub TV de marque.

leave a comment »

Le "Pack Parrainage TV & Spots TV" de TVLowCost

Le "Pack Parrainage TV & Spots TV" de TVLowCost

Le « Pack Parrainage TV & Spots TV » dès 300 000 euros tout compris de l’agence TV Low Cost allie PUISSANCE du parrainage TV et PERTINENCE de la pub TV de marque sur les grandes chaînes nationales.

Toujours la même préoccupation chez TVLowCost : comment utiliser au maximum l’extraordinaire puissance de la télévision sans accepter d’en payer les tarifs généralement  « monstrueux » des programmes de prime Time ?

Bien sûr, la crise économique nous aide bien en cette année 2009 à « calmer les ardeurs tarifaires » de certains, mais cela ne suffit pas, selon nous, à justifier des prix proposés à la vente pour la majeure partie des écrans de Prime Time qui continuent à se commercialiser à des tarifs que nous jugeons bien peu justifiables en regard de l’impact déclinant de ces écrans et de la saturation publicitaire des « tunnels de pub ». Savez-vous, par exemple, que certains écrans comportent plus de 25 spots de marques différentes ? Croyez-vous sincèrement qu’un téléspectateur normal puisse résister à un tel « bombardement » ?
Qui peut encore prétendre aujourd’hui que les spectateurs télévision attendent avec impatience ces écrans sur-saturés de publicité ? Que croyez-vous donc que font la majeure partie des consommateurs face à ce flot ininterrompu de spots dès 19h30 ???  Ils font AUTRE CHOSE, bien sûr ! Ils vaquent à leurs multiples occupations du soir : faire la cuisine, réviser avec les enfants les devoirs du soir, préparer les cartables, prendre les douches, mettre les pyjamas, puis ranger, faire la vaisselle etc… Bref, tout sauf regarder attentivement les spots de pub !
Oh bien sûr, si vous vous appelez L’Oréal, Nestlé, Danone, Orange, SFR, Unilever… vous pouvez vous permettre (sans doute ?) de ne pas trop vous poser de questions (quoique…) puisque vos moyens colossaux vous permettent d’être présents 365 soirs par an sur TF1 et M6. Quand votre budget se compte en dizaines de millions d’euros par marque, on apprécie certainement le côté « tapis de bombes » sous lequel on va placer le public… Mais quand on ne fait pas partie de ces « super poids-lourds » du marketing, on fait comment ?

Depuis des années, l’agence TV Low Cost représente l’alternative probante pour tous les autres annonceurs. Avec notre approche exclusive des « Packs TV tout compris », nous avons permis à des dizaines de marques petites et moyennes, mais aussi à des annonceurs leaders, de fortement réduire leurs coûts TV avec notre approche « maline & radine » de la télévision. La base de cette approche sur le plan des écrans utilisés a évidemment consisté à démontrer l’exceptionnelle efficacité des « autres écrans » de pub : ceux de la journée, ceux de soirée, ceux du week end, négligés par l’immense majorité des agences médias et agences publicitaires « high cost » toutes agglutinées sur les sacro-saints écrans de Prime Time !
Plusieurs centaines de vagues TV ont été effectuées depuis pour nos 110 clients qui ont vu l’efficacité de ces dispositifs dans leurs chiffres de ventes et de notoriété.
Aujourd’hui, avec les modifications importantes du paysage audiovisuel français, nous lançons une nouvelle initiative en créant le « Pack Parrainage TV & Spots TV » qui dès 300 000 euros tout compris, va permettre à nos clients de bénéficier de notre connaissance unique de la télévision économique et de profiter de la puissance du sponsoring télévision associé à la construction d’image que la publicité TV classique est seule à pouvoir apporter .

Le « MEILLEUR DES DEUX MONDES » en quelque sorte :
1° ) le Parrainage TV qui va permettre à une marque de s’associer à un programme pertinent diffusé en Prime Time sans être « noyée » au milieu de la masse des spots perdus au sein des tunnels de pub et
2°)  la construction de vagues puissantes de 3 semaines de spots publicitaires conçus par TVLowCost pour mettre envaleur les caractéristiques produits de la marque.
Ainsi, la marque va pouvoir à la fois booster sa notoriété et travailler en synergie ses ventes commerciales en pouvant développer tous les arguments qu’elle souhaite mettre en avant grâce à la souplesse de la publicité classique par rapport au parrainage télé qui, comme chacun sait, est plus restrictif.

Pour  en savoir plus sur notre « Pack Parrainage TV & Spots TV » , rien de plus simple… appelez-nous!

Seulement 977 annonceurs en TV en 2007… Il est temps de permettre la « démocratisation » de la pub TV! Venez donc en parler avec l’agence TV qui démocratise vraiment la pub télévision : TVLowCost

leave a comment »

démocratiser la pub tv avec tvlowcost

Les annonceurs TV sont encore des happy few! Il est plus que temps de démocratiser la pub TV…

Quand on regarde les statistiques du SNPTV sur les onze premiers mois de l’année 2007, on réalise à quel point la télévision dans son ensemble doit encore se remettre en cause dans ses modes de commercialisation pour permettre son accès au plus grand nombre d’annonceurs! Qu’on en juge : sur les onze mois de 2007 seuls 977 annonceurs (+ 3,7%) ont communiqué sur 4 454 produits ou services (+ 11,1%). Le budget moyen investi par produit est de 1 111,6 K€ (- 10,1%). La TV, du fait de sa politique de commercialisation qui s’évertue à quasiment favoriser exclusivement le “Tout Prime Time” dans ses discours continue d’être perçue comme inaccessible par la majorité des annonceurs! A force de ne parler que de PUISSANCE, les régies TV n’attirent dans leurs filets quasiment que les grands annonceurs. Or, la TV ce sont des programmes diffusés pendant 24 heures par jour et des audiences réparties tout au long de la journée! Toutes les marques peuvent aller utilement s’exprimer en télévision pour toucher des consommateurs dans des contextes beaucoup plus favorables qu’en Prime Time. Un télespectateur qui sera touché pendant la journée sera beaucoup plus disponible qu’en soirée. Qui ose encore prétendre qu’un spot diffusé en Prime Time est obligatoirement plus efficace ?
Supposons que vous veniez de regarder un superbe spot de pub juste après le JT de PPDA, il est 20h50, cette pub vous a enthousiasmé, ce nouveau produit vous interpelle, vous en avez enviiiiiiiie ! Qu’allez vous faire ? Vous rhabiller, prendre votre voiture et aller à l’hyper le plus proche ? Ou bien prendre votre téléphone et appeler le service consommateur de la marque pour savoir comment vous le procurer ? Ou allumer votre ordinateur et surfer sur le site Web de l’entreprise pour avoir plus de détails ?
Ou…ne rien faire tout simplement et continuer à regarder la TV et le reste des programmes de la soirée ?
Bon, nous sommes prêts à prendre un pari avec vous…vous n’allez rien faire et vous dire dans un coin de votre tête : « demain il faudra que je pense à regarder ça ».
Entre nous, il n’ est pas absolument certain que vous y repensiez, parce qu’entre cette pub là et demain matin quand vous serez dans votre voiture, vous allez être exposé à une avalanche de pubs TV, radio, affiches dans la rue et pages de publicité dans votre quotidien favori.
Sans compter les questions de mathématique posées par votre fiston au petit-déjeuner, les coups de téléphone, la préparation de votre première réunion de travail et …le milliard de choses que nous devons faire chaque jour et qui sont BEAUCOUP PLUS IMPORTANTES POUR NOUS que n’importe quel produit, service ou grande cause vus à la TV !
Supposons maintenant que vous soyez en RTT chez vous en train de vous détendre, vous avez bricolé dans votre maison pendant une partie de la matinée, maintenant vous prenez une tasse de café en regardant une émission que vous aimez bien pour vous distraire et vous instruire. Tiens, la coupure publicitaire, quelques spots, pas trop, à cette heure là on est assez « cool ». Et là, soudain, une pub vous enthousiasme, ce nouveau produit vous interpelle, vous donne enviiiiiiiie ! Vous faites quoi selon vous ? Et bien, vous vous dites très certainement : « c’est parfait, il fallait justement que je passe chez Castorama ou Leroy Merlin pour acheter deux ou trois bricoles pour mes travaux, je vais en profiter pour passer au centre commercial et aller jeter un œil sur ce nouveau produit… »
Bref, entre le désir créé par la publicité et le moment où le consommateur peut effectivement « agir », en se déplaçant sur le lieu de vente ou, encore plus simplement, en prenant le téléphone pour appeler le numéro vert indiqué sur le spot, ou pour surfer sur Internet et visiter l’adresse Web indiquée, il va se passer quelques secondes ou quelques dizaines de minutes au maximum !
Intéressant, n’est-ce-pas ? Vous êtes peut être “mûr” pour aller jeter un oeil du côté de l’autre façon de faire de la pub TV préconisée par TVLowCost

Stop à la « Pensée Unique » du média-planning. Avant de condamner la pub TV, changez d’agence TV! Venez comprendre ce qui fait la différence de TVLowCost…

leave a comment »

TVLOWCOST COMBAT LA PENSEE UNIQUE

Que l’être humain ait une tendance aux comportements « moutonniers » n’est, évidemment pas, un scoop!

Vous n’avez pas besoin de nous pour le constater chaque jour. Ce n’est pas le côté le plus enthousiasmant de l’espèce! Nous ne voulons pas donner, ici, de leçons à personne, mais sommes lassés d’entendre des annonceurs, des publicitaires et des agences médias, se plaindre d’une moindre efficacité de la publicité télévision. C’est à la mode !
Au nom de celle ci on va se détourner de la pub TV au profit d’une ré-allocation de ses budgets communication vers le « Buzz marketing », le « Street Marketing », le « CRM » , ou, dernière tendance, investir sur « 2nd Life » etc. Sans du tout dévaloriser l’efficacité de ce type d’actions, permettez-nous de rappeler qu’avant de trouver un média aussi économique et efficace que la publicité télé…il va falloir se lever tôt. Doit-on rappeler ici, que 86% de nos concitoyens la regardent tous les jours ? Et que, selon le SNPTV, la consommation 2007 quotidienne des français a été de près 3h30. En dix ans, c’est 25 minutes de plus par jour…
Encore une fois, la publicité télévision est le plus efficace des médias parcequ’elle est un média « multi-modal » qui utilise des images, des sons et des mots écrits. Nous vous renvoyons aux études faites par IM (Impact Mémoire) dirigé par Bruno Poyet, qui ont amplement démontré la supériorité de l’audiovisuel sur le print (affichage, presse) ou la radio, médias « uni-modaux » qui ne travaillent que sur une seule dimension, en termes de mémorisation du message publicitaire. Les écarts sont énormes.
Alors, pourquoi certaines voix continuent de se plaindre d’une moindre efficacité de la pub TV?
Parce que, pour l’immense majorité des annonceurs et de leurs « conseils » médias… la publicité TV c’est le Prime Time.
Et bien, justement,la publicité télévision en Prime Time, c’est probablement ce qu’il y a de « pire » selon nous. Le Prime, c’est la garantie de « cramer » vite et mal son budget de communication, pour un effet fugitif (… et même pas garanti). Le Prime, c’est accepter d’être « noyé dans la masse » des spots de publicité télévision dans des écrans-tunnels qui se succèdent à rythme soutenu (ou insoutenanble, pour être plus juste). Avez-vous regardé combien de spots contiennent les écrans du soir… 18, 20, 25… et vous avez envie de noyer votre marque au milieu des super mastodontes qui sont présents du 1er janvier au 31 décembre? Pourtant, les grosses agences médias, continuent, comme un seul homme, à recommander à leurs clients d’investir massivement en Prime Time, sans jamais se poser la question de la QUALITE D’ATTENTION des télespectateurs « gavés » de spots de pub, de billboards et autres bandes d’autopromo des chaînes TV. Ah évidemment, c’est si simple de recommander des plans télévision en Prime Time, les clients sont pré-convaincus et surtout…ça rapporte gros… qui peut nier qu’il est plus agréable de calculer sa commission de centrale sur des spots en Prime que sur des spots en day ou en Night? Le travail est moindre et la commission calculée sur des montants beaucoup plus élevés…
Alors, ne vous étonnez pas de voir vos budgets exploser et vos ventes en « encéphalogramme plat »…
Pour percer en Prime, soyons raisonnables, il faut au minimum 1,5Million d’euros par vague et être capable d’avoir minimum 3 vagues par an, pour avoir une chance d’émerger et de voir ses ventes partir à la hausse, si vous avez moins que cela…
Adoptez la « Low Cost Attitude », ça marchera mieux et vous verrez que la pub TV ça … pulse!

Il y a une vraie alternative à la « dictature du PRIME TIME ». TVLowCost, l’agence TV économique le démontre chaque jour.

leave a comment »

TVLOWCOST DENONCE LA DICTATURE DU PRIME TIME

Ca y est ! Votre film publicitaire est, enfin, prêt à être diffusé. Bien entendu, depuis des semaines vous travaillez avec votre équipe média sur le plan le plus opportun pour le diffuser. Gageons que, tout naturellement, vos discussions et choix se soient portés vers l’utilisation maximale d’écrans de « Prime Time » (à partir de 18h50 jusqu’à 22h40 ) car c’est évidemment comme cela que vous allez pouvoir toucher le plus grand nombre de téléspectateurs appartenant à votre coeur de cible. Bien sûr, le budget nécessaire pour être diffusé dans ces écrans vous paraît très élevé, mais les audiences sont tellement massives, les GRP si nombreux que, petit à petit, vous vous convainquez vous-même qu’il n’y a pas d’autre solution…  « faut casser sa tirelire » et y aller !

Arrêtons-nous un instant, voulez-vous ? Et réfléchissons ensemble.

Vous êtes-vous déjà demandé à quel moment, personnellement, vous vous sentiez le plus réceptif pour recevoir un message publicitaire présentant un nouveau produit, service ou une nouvelle cause ? A quel moment vous seriez le plus à même de tirer profit de cette information pour vous rendre compte du réel intérêt que cela représente pour vous ? Nous allons vous dire une chose, qu’il est politiquement « incorrect » d’évoquer dans le milieu publicitaire et encore plus auprès des régies des chaînes de TV…ce qui est certain, c’est que ça n’est probablement pas en fin de journée, dans ce que l’on appelle le « prime time »! Sûrement pas au moment où vous vous reposez d’une journée de travail ou d’activité et que ce à quoi vous aspirez c’est de vous détendre ou de vous informer sur l’actualité. Vous êtes, à ce moment là, focalisé sur le programme TV que vous êtes venu regarder, c’est votre motivation essentielle. Les écrans de publicité auxquels vous êtes soumis vous donnent souvent l’impression d’être interminables (et d’ailleurs, certains « tunnels » de pub le sont : 6.30’ de durée… permettant de diffuser jusqu’à 25 à 30 spots différents, en coupure du film ou du programme de variétés vers 22h) pendant que vous attendez la suite du programme. Prenons l’exemple concret d’un écran diffusé lors d’une émission de « Télé Réalité » sur M6 en Septembre dernier. Ce soir là, la coupure n’a duré « que » 5,52 minutes et a permis de diffuser la bagatelle de …21 spots différents ! Bon courage, amis annonceurs petits ou moyens, pour être certains de l’impact de votre spot perdu au beau milieu de cette surenchère de sollicitations. Sans compter que l’écrasante majorité des annonceurs en présence dans cet écran font partie des « Poids Lourds » présents quasiment 365 jours par an en TV. Car, enfin, il faut aussi ramener les choses à leur place : le consommateur de TV est d’abord là pour regarder les émissions ou les films, pas pour regarder les publicités, (n’en déplaise à l’ego surdimensionné de certains publicitaires). Ne tombons pas dans l’ illusion qui consisterait à croire que la publicité est un « art » qui passionne le consommateur. Au mieux c’est un divertissement (pour les enfants, en particulier) au pire c’est un « mal nécessaire » qui nous est imposé. Pour calmer l’enthousiasme ou la mégalomanie plus ou moins rampante de certains, rappelons-nous le sondage consacré à l’opinion des français sur la publicité, réalisé par TNS Sofres auprès d’un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française. 36% de nos concitoyens indiquent être très opposés et plutôt opposés à la publicité en général auquel il convient de rajouter 20% de personnes indifférentes. Pas brillant, n’est ce pas ? Vous êtes de plus en plus nombreux à être furieux des coupures publicitaires au milieu des programmes du soir qui vous font perdre le fil et rallongent interminablement certaines émissions jusqu’à fort tard dans la nuit, au risque de vous décourager, car « demain vous travaillez »… D’ailleurs, n’est-il pas frappant de constater que les émissions les plus « intéressantes » ou « culturelles » sont programmées en deuxième partie de soirée quasiment systématiquement ? Inutile de préciser que c’est alors souvent l’occasion de zapper et d’aller jeter un œil sur les autres chaînes ou de se lever regarder dans le frigo ou les placards de la cuisine s’il ne reste pas un petit truc sympa… La publicité va bien sûr trouver à ce moment là des millions de téléspectateurs en face de leur écran. Cela ne fait aucun doute, ce qui selon nous, fait doute, c’est la « disponibilité » d’esprit de ces mêmes téléspectateurs pour s’intéresser à un message publicitaire et leur capacité à se souvenir de tel ou tel spot alors qu’en une soirée, le public va être en moyenne exposé à plus de …100 spots publicitaires ! Il faut être rudement créatif, présenter un sujet vraiment novateur ou avoir beaucoup, beaucoup de budget pour avoir une chance de « faire le trou » dans cette surenchère ! Bref, être un « Poids Lourd » tels l’Oréal, Danone, Orange etc. Soyons clairs. Nous n’avons rien contre le Prime Time en tant que tel (et nous l’utilisons pour de nombreux clients, mais sous certaines conditions et pour des objectifs bien précis). Pour les annonceurs qui cherchent à toucher la masse des consommateurs français de tous âges et niveaux sociaux, l’utilisation de ces écrans « rouleaux compresseurs » se justifie parfaitement, à condition, bien sûr, d’avoir les « reins solides » financièrement pour monter sur le RING des « Poids Lourds » mondiaux qui l’occupent 12 mois sur 12. Ce que nous chiffrons à un minimum de 1, 5 Million d’euros par vague, étant entendu qu’il faut au moins faire 3 vagues par an… Mais si c’est pour y monter une quinzaine ou une vingtaine de fois en deux semaines puis se taire jusqu’au semestre suivant parce qu’on a pas le « souffle » (enfin, le budget) pour tenir, alors il vaut certainement mieux s’abstenir de dépenser autant d’argent et être « plus malin » ! Le « Poids Plume » a beau avoir le meilleur « uppercut du droit » (c’est à dire le film le plus efficace) il doit avoir conscience que la trace mémorielle qu’il va laisser dans le cerveau des consommateurs est aussi fonction du nombre de fois où il va leur rappeler son existence ! Il est temps, compte tenue de la surenchère publicitaire insoutenable du Prime Time, d’adopter une stratégie média de BON SENS pour l’immense majorité des annonceurs qui ne disposent pas de dizaines de millions d’euros de budget. Adopter la « LOW COST ATTITUDE » c’est ça!

Le « Low Cost » impose de faire des choix dans la pub TV. Avec TVLowCost, vous réaliserez vite que c’est une très bonne chose !

leave a comment »

Ce que tout le monde sait et accepte. Ainsi, chacun sait que s’il achète chez Aldi, Ed, Leader Price ou Lidl il n’a accès ni à un assortiment très étendu, ni aux marques les plus chères. De même, EasyJet ou Ryanair ne cachent pas qu’ils proposent des horaires décalés, parfois des aéroports secondaires (de moins en moins) et des services spartiates.
Quand Renault crée la Logan, le constructeur ne prétend pas l’avoir équipée du GPS, quand la SNCF lance le iTGV, elle ne l’ouvre pas sur toutes les lignes ni à tous les horaires. Personne n’est « déçu » puisque les règles sont connues et l’économie financière substantielle.
Avec TVLowCost aussi, des sacrifices s’imposent : fini le prime time systématique ; finis les shootings aux Maldives ou en Afrique du sud ; fini le tournage en 35 mm…
Désormais, tout est centré sur les + du produit, sa valeur ajoutée, les raisons de l ‘acheter !
Le « Low Cost » est une philosophie très inhabituelle dans les agences de publicité.
Tout le monde peut trouver des solutions différentes, plus efficaces, pour vendre moins cher sans vendre à perte. Il suffit de le vouloir. Mais la plupart ne le veulent pas.
Tout simplement … Les créatifs des agences de pub continuent à créer des films prestigieux et onéreux pour remporter des récompenses au festival de Cannes et les frais généraux des agences continuent de grimper alors que tout le monde se plaint de la crise… La Pub veut, contre vents et marées, continuer à rêver, elle n’a visiblement pas saisi dans quel monde évoluent ses annonceurs pressurés de toutes parts (distributeurs, concurrence à bas prix des pays émergents, législations européennes contraignantes,…)
4 méthodes dont la combinaison rend possible TVLowCost
1° Un média-planning TV et un achat media originaux :
Quand l’immense majorité des grands annonceurs se concentrent sur les écrans de Prime Time qui offrent le plus d’audience et donc les plus chers, TVLowCost exploite au mieux les possibilités des dizaines d’abattements de tarifs sur les autres écrans disponibles aux autres heures, sur toutes les grandes chaînes hertziennes.
La « loi de l’offre et de la demande » fait que les annonceurs se disputent les écrans de Prime Time dont les tarifs, par conséquence, grimpent exagérément. Alors que tout au long de la journée ou le soir tard, on peut trouver des écrans qui ont, par exemple, 3 fois moins d’audience, mais qui coûtent 6 fois moins chers….
En outre, ces écrans sont souvent associés à des programmes plus ciblés, ce qui permet de diffuser les spots dans des contextes spécifiques, pour des segments de consommation plus précis. Retenons une chose simple : il n’y a pas de bons consommateurs (ceux de Prime Time) ou de mauvais consommateurs (ceux de Day Time ou Night Time)… Il n’y a que des consommateurs.
2° La révolution du  « Pack TV tout compris » :
Nous avons bien compris, depuis le temps que nous travaillons avec des annonceurs de tous secteurs et de toutes tailles, qu’un de leurs grands problèmes avec les budgets publicitaires est leur tendance bien connue à la dérive et aux dépassements. C’est un véritable casse-tête et une source d’angoisse qui décrédibilisent fortement la profession publicitaire. La TV étant par nature un média coûteux et comprenant de nombreuses variables, elle est souvent rejetée parce que jugée trop risquée.
Le « Pack TVLowCost tout compris » est notre réponse. Par contrat, l’agence s’engage à ce que pour 250 000€ tout soit compris sans aucune dérive possible : honoraires de création, droits d’utilisation, réalisation et finalisation des films, pré-test consommateurs, baromètre national IPSOS avant/après, média-planning et achat de 200 spots garantis sur les grandes chaînes hertziennes et sur les meilleures thématiques. Aucun dépassement ne peut intervenir, par contrat.
3° Une équipe courte, centrée sur l’essentiel :
C’est une des règles les plus appliquées par le « Low Cost » en général. Il s’agit d’éviter les dépenses inutiles pour ne proposer aux clients que ce qu’ils souhaitent acheter. Ainsi une compagnie aérienne « Low Cost » dispose-t-elle d’avions aussi sûrs que les grandes compagnies, de pilotes aussi compétents, mais pas de « lounge », pas de boissons gratuites à bord et moins d’hôtesses au sol.
TVLowCost applique le même système : une équipe courte et non une « armée mexicaine » comme dans beaucoup d’agences, des locaux modestes et non un siège dans les beaux quartiers, pas d’actionnaires côtés en Bourse et donc pas d’exigences de profitabilité démesurées, mais des compétences très poussées pour garantir la faisabilité de l’offre. Grâce à la mise en place de 6 étapes de travail systématiques qui réunissent les deux équipes client/agence, il est possible d’être sur les écrans TV dans un délai record de 8 semaines.
4° Une réalisation des films spectaculairement moins chère :
Chaque idée créative implique une concrétisation par des moyens plus ou moins coûteux. Il est évident qu’un sujet avec un acteur très connu filmé en 35mm au milieu de la barrière de corail sera bien plus cher qu’un autre qui ne montre qu’un produit et la façon de l’utiliser. Mais qu’est-ce qui est l’essentiel aujourd’hui ? Faire rêver les spectateurs ou les convaincre d’aller acheter le produit ? Parfois, lorsqu’on voit certaines campagnes, on ne peut s’empêcher de se demander si l’objectif n’est pas plutôt de remporter des prix créatifs. L’agence TVLowCost croit dans un principe très simple : la publicité est là pour vendre.
TVLowCost, grâce à notre équipe ultra spécialisée dans la réalisation de films TV, réfléchit systématiquement sur des idées pertinentes mais simples à réaliser, donc meilleur marché. Tournage en région parisienne, en vidéo numérique par des réalisateurs de long métrages et téléfilms expérimentés et beaucoup plus rapides que les réalisateurs exclusifs de pub. Méthodes de tournages importées pour produire moins cher… Puissance d’achat de notre groupe qui a réalisé plus de 350 spots TV sur les 3 dernières années et plus de 160 depuis janvier 2007. En pesant lourd sur le marché de la production de films, nous pouvons acheter moins cher en respectant la qualité.
Pourquoi « démocratiser » la pub TV?
Parce que c’est le média le plus efficace. Celui qui fait émerger rapidement les marques et a construit le succès mondial de tous les grands noms, comme Coca-Cola, L’Oréal ou les marques de Procter & Gamble, Danone… La TV, c’est le média d’impact par excellence. Le plus regardé, par tout le monde, partout. 3h39 par jour en moyenne en 2007, toutes cibles confondues.
73% du temps libre de nos concitoyens lui est consacré !
En quelques jours, une marque peut espérer toucher des millions de clients potentiels. Même tôt le matin, au milieu de la nuit, à trois heures l’après-midi, il y a des centaines de milliers de gens qui regardent des programmes (effet 35h et RTT). Appliquer le « Low Cost » à la TV, c’est la démocratiser, la rendre accessible à tous les annonceurs qui en ont besoin pour construire leur notoriété et booster leurs ventes pour défendre leurs positions en distribution.
Les « Packs TVLowCost tout compris »: le ticket d’entrée TV au plus bas
TVLowCost
permet avec 250 000 € de diffuser 200 spots et de toucher des millions de consommateurs avec un haut niveau de répétition pour ce qui n’est souvent que le budget de réalisation du spot. Qu’on en juge : en 2007, le coût moyen de réalisation d’un spot de 30’’ sur le marché français de la production publicitaire a été de 230 000 €.  Mais 250 000 €, c’est aussi le prix de 3 passages 30’’ à 20h sur TF1 …
Comparez vous-même : demandez à n’importe quelle agence ce que cela coûte pour créer, produire et diffuser une campagne avec une visibilité comparable ! Et ce pack n’est qu’un exemple parmi d’autres.
Chaque grande cible, chaque niveau de budget disponible a sa réponse « packagée ». L’offre Low Cost à 250 000€ se décline en PACK JUNIOR, PACK FEMMES, PACK MENAGERES, PACK ACTIFS, PACK HOMMES, PACK BABY BOOMERS …
Des spots moins bons ?
Les spots proposés par TVLowCost sont bien des vrais spots TV, pas du télé-achat, ni de la  réclame comme sur certaines chaînes du câble. Pas de crainte de lancer sur antenne des messages « ringards », dangereux pour l’image de marque.
Tournés par des réalisateurs expérimentés avec une exigence de casting très élevée en utilisant une écriture « infomerciale » privilégiant le fond du message et non les « effets de manche » de la pub qui irritent de plus en plus les consommateurs. Selon les heures choisies et les tarifs disponibles, les packs pourront proposer des spots de 8, 10, 12, 20, 30 secondes. Courts 8 secondes ? Pas tant que cela : au débit normal de 3 mots par seconde, c’est déjà 24 mots.
Tandis que l’affichage travaille sur quatre ou cinq mots seulement. Etre bref, c’est la garantie de se concentrer sur l’essentiel, sur la fameuse « unique selling proposition ». Et plus court, signifie aussi moins cher et plus de répétition des spots.
Des solutions 100% au bénéfice des challengers ou des marques qui veulent économiser sur leurs coûts marketing, tout simplement!
TVLowCost
« démocratise » la TV en la rendant accessible aux annonceurs qui ne peuvent consacrer des millions d’euros à la publicité. 2 types d’annonceurs sont particulièrement visés : les PME qui ont absolument besoin de la TV pour maintenir une demande consommateurs et ne pas risquer d’être « éjectés » de la distribution. Et les grands groupes qui ont des portefeuilles de marques importants mais qui ne peuvent soutenir chacune d’entre elles avec de lourds budgets.
Au lieu de faire « vivoter » ces marques à coups de promotions, ils vont pouvoir entretenir la notoriété et la présence à l’esprit de celles-ci grâce à la TV.
Nombreux sont les annonceurs qui doivent réduire leurs budgets publicitaires pour amortir le choc de la baisse des prix, la concurrence du hard discount et des concurrents des pays émergents… avec TVLowCost, ces marques vont quand même pouvoir aller en TV.
A travers un style d’écriture qui va privilégier l’information et non le spectacle, les spots produits reçoivent un accueil enthousiaste des consommateurs de toutes les générations, qui veulent mieux connaître les produits avant de dépenser leur argent.

%d blogueurs aiment cette page :